à la uneActualités du ClubAvant matchL'équipe

PSG v Reims : Engranger des points et de la confiance

En recevant Reims, ce soir, au Parc des Princes, le PSG doit enchaîner. Avec un groupe toujours amoindri, les joueurs de Tuchel doivent en profiter pour prendre le large sur leurs poursuivants. Après la belle semaine conclue à Lyon, dimanche soir, les Parisiens doivent continuer à engranger des points et rester sur cette dynamique de victoire.

 

Reims, c’est le match piège par excellence. Après avoir battu le Real puis l’OL, le PSG affronte un adversaire moyen de Ligue 1, un peu à l’image de Strasbourg. Les Rémois vont sûrement venir avec le même état d’esprit que les Alsaciens, à savoir, bien défendre, assez bas, laisser peu d’espaces dans leur dos en essayant de profiter de quelques contres. Ils ont d’ailleurs des atouts offensifs pour cela avec notamment Oudin, Cafaro ou Dia pour embêter le leader de la ligue 1. Pour les Parisiens, les objectifs sont multiples. Gagner, évidemment, mais pas que. Ils doivent continuer à montrer que c’est un collectif et que les absences ne sont pas un problème, même quand celles-ci se nomment Verratti (suspendu), Draxler, Kehrer, Dagba, Cavani, Icardi (blessés) ou Silva et Gueye (ménagés).

Les joueurs de Tuchel doivent aborder le match avec la même envie, le même état d’esprit que lors de ses deux dernières sorties et ne pas se dire que, parce que ce n’est que Reims, à un moment donné, ça va passer. Ils doivent également continuer à mettre la même intensité dans les courses, et surtout dans le pressing à la perte de balle. On a souvent dit que la Ligue 1 était un poids pour le PSG parce que sans forcer, ils battent (presque) tout le monde. Les joueurs de la capitale doivent prendre conscience que c’est en multipliant les courses, le pressing, en gardant un vrai état d’esprit collectif qu’ils progresseront encore et feront de cette attitude une habitude. De plus, il faut qu’ils progressent dans la vitesse de transmission, dans les échanges à une ou deux touches de balle face à des défenses renforcées pour être capables de trouver des solutions face à tous les problèmes posés dans le jeu.

 

Encore du changement au milieu

Il y a de grandes chances que Paredes soit titularisé ce soir. L’Argentin a plutôt déçu depuis son arrivée. Ce soir, avec Herrera il formera sûrement le milieu de terrain, accompagné d’un troisième joueur si Tuchel décide d’évoluer en 4-3-3, mais peut-aussi qu’ils ne seront que deux si le coach allemand décidé de jouer avec Sarabia – Neymar – Di Maria derrière Choupo- Moting. Et l’international albiceleste joue gros. Parce que dans la rotation, Aouchiche a déjà participé à une rencontre. Parce que s’il se rate, il y a de grandes chances qu’on ne le revoit plus porter le maillot parisien, sauf hécatombe. Paris serait bien inspiré de plier le match rapidement afin de pouvoir faire tourner. Parce que dès samedi, le club de la capitale ira défier Bordeaux, avant d’enchaîner avec la Ligue des champions et un déplacement, toujours compliqué, mardi soir, à Galatasaray.

Les partenaires de Marquinhos doivent profiter des débuts poussifs de ses rivaux pour prendre le large le plus vite possible et gérer les temps de jeu des uns et des autres, pour arriver, enfin, en février, avec un effectif au complet, ce qui ne lui est que très rarement arrivé. Enfin, il sera intéressant de voir l’accueil réservé à Neymar, après les deux matchs au cours desquelles il vient d’offrir deux victoires au PSG en toute fin de rencontre. Mais ça, c’est quand même des problèmes de riches.

Yacine Hamened pour Paris United

Crédit visuel : Matthias Design 

Paris United

GRATUIT
VOIR