à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

PSG v OM: Reprendre la domination

PSG – OM reste une affiche, même pour un trophée des champions placé n’importe comment dans le calendrier. Sans en faire une revanche, les parisiens doivent remettre les choses en place.

Le trophée des champions, c’est en début de saison, entre le champion de France et le vainqueur de la coupe de France. Cette année, c’est donc en janvier, en plein milieu d’un calendrier infernal, en pleine crise sanitaire, entre une équipe qui a tout gagné et une qui n’a rien remporté.

Après s’être inclinés pour la première fois depuis très longtemps face aux olympiens, les parisiens doivent l’emporter pour remettre de l’ordre. Pour cela, Pochettino va pouvoir compter sur les retours de Neymar, Kimpembe, Paredes et Danilo.

Mercredi soir, l’OM devrait évoluer sans numéro 9, comme au Parc des Princes lors de sa victoire. Ce soir-là, ils avaient frappé deux fois au but et Mandanda avait été leur meilleur joueur. Apparemment, Villas-Boas veut refaire le coup.

L’entraîneur portugais a d’ailleurs repris le refrain habituel des moyens disproportionnés. Il a même déclaré que l’OM ne gagnait plus depuis que le PSG investissait des milliards. Apparemment, il ne connait pas l’histoire de son club et n’est donc pas au courant que l’OM n’a remporté qu’un titre de champion de France depuis 1993 (en 2010) alors que QSI est arrivé en 2011. Ce qui est sûr, c’est que pour pour battre cette équipe, le PSG devra déjà éviter de tomber dans le piège de la provocation dans lequel ils s’étaient noyés en septembre.

En tout cas, les retours vont faire du bien à l’entraîneur argentin. En défense, il va pouvoir aligner Marquinhos et Kimpembe, la meilleure charnière aujourd’hui au club. Sur les côtés, Bakker devrait débutera à gauche et Pembélé à droite. Au milieu, Danilo et Paredes devraient jouer devant la défense et Verratti continuer dans son rôle de numéro 10. Autour de lui, Icardi, Neymar et Di Maria devraient composer le trio offensif.

Des choix qui s’expliquent logiquement

Même si ce match est important, Pochettino doit gérer le calendrier pour ne pas griller les joueurs, garder une équipe compétitive en Ligue 1 pour rattraper le retard et garder en ligne de mire le match du 16 février à Barcelone. C’est sûrement pour cela que Florenzi est annoncé sur le banc par exemple, lui qui a du mal à enchaîner tous les matchs.

Au milieu, il continue d’insister avec son idée d’installer Verratti en numéro 10. Il le protège avec deux milieux défensifs qui devraient donc être Danilo et Paredes. L’avantage, c’est qu’avec l’argentin, les ballons devraient arriver à l’italien qui ne sera pas obligé de redescendre trop bas. S’il insiste avec Verratti, c’est aussi pour permettre à Neymar d’avoir un excellent relais technique plus proche de lui.

Devant, plusieurs médias annoncent que Mbappé devrait débuter sur le banc et qu’il pourrait même ne pas entrer en jeu. À cela, plusieurs raisons. Le français a besoin de retrouver du jus, des jambes. Le faire souffler pour le relancer samedi face à Angers s’explique parfaitement, surtout avec le retour de Neymar. Evidemment, il y a dû avoir une discussion entre le coach et le joueur pour établir un calendrier de matchs à jouer pour arriver au top contre le Barça.

Concernant le brésilien, reprendre contre l’OM, c’est à double tranchant. On le sait, Neymar a besoin de jouer pour retrouver du rythme. Le problème, c’est que quand il est moins bien, il a tendance à tomber dans l’exagération des actions individuelles, mais aussi à s’énerver et à tomber dans la provocation. Les marseillais le savent et il va devoir se contrôler. Ce sera l’une des clés du match.

Ce qui est sûr, c’est que depuis l’arrivée de Pochettino, certains choses évoluent, même si tout est loin d’être parfait. À Saint-Etienne et contre Brest, les parisiens ont couru respectivement 117 et 120km, alors que leur moyenne depuis plusieurs mois se situait autour de 105 km. L’équipe évolue plus haut et essaie de presser dès la perte du ballon. Enfin, Pochettino a effectué des changements autour de l’heure de jeu quand avec Tuchel tout se passait après la 75ème minute.

Mercredi soir, Paris doit gagner pour continuer de mettre la main sur tous les titres nationaux. Il doit gagner pour, enfin cette saison, gagner un gros match contre un club français. Paris doit gagner pour prendre confiance et s’éviter les doutes à un mois du huitième de finale de la Ligue des champions. Enfin, Paris doit gagner pour ses supporters, privés de football depuis des mois et qui vivent leur passion derrière leur écran. Pour tout cela, ce PSG – OM nous excite déjà.

Paris United

GRATUIT
VOIR