à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

PSG-Nice : reprendre la marche en avant

La Ligue 1 reprend ses droits pour le PSG avec la réception de Nice, ce samedi à 21 heures, au Parc des Princes. Le premier match d’une série de onze rencontres qui nous mènera jusqu’à la Coupe du monde.

Les trêves internationales, en temps normal, c’est devenu ennuyant. Mais alors quand les rencontres n’ont presque pas d’enjeu et que la Coupe du monde approche, que les joueurs pensent aussi à ne pas se blesser, c’est un calvaire. Heureusement, le football de club est de retour.

En recevant Nice, le PSG va tenter de reprendre la tête du championnat, occupé depuis vendredi soir par l’OM qui s’est imposé 0-3 à Angers. Ce sera sans Verratti, suspendu, ni Kimpembe, blessé.

Nice est actuellement 13ème de Ligue 1 mais souffre en ce début de saison. À tel point que pendant cette trêve, le départ de Lucien Favre, de retour sur la Côte d’Azur a semblé se dessiner fortement. Mais l’entraîneur suisse sera bien présent sur le banc de son équipe, faute d’avoir trouvé le candidat idéal pour lui succéder.

Si Nice souffre, c’est que les changements de l’intersaison ont ralenti son mercato, puis que les gens en place se sont sûrement trompés sur les profils recrutés. Dans son 4-4-2 avec Delort et Laborde en attaque, les aiglons peinent à trouver les principes pour prendre des points. Ils n’ont remporté que deux de leurs sept derniers matchs.

Le PSG, lui, fait le plein, si on excepte le match nul, au Parc, face à Monaco (1-1). Mais après avoir beaucoup enchaîné avec le même onze, ou presque, Christophe Galtier devrait entrer dans une phase de gestion de son effectif.

La gestion des temps de jeu commence maintenant

L’entraîneur n’est pas là pour faire plaisir ou pour offrir des cadeaux et donc donner du temps de jeu à des joueurs dont ils ne penseraient pas qu’ils soient au niveau aujourd’hui. En revanche, il doit gérer l’accumulation des matchs et gérer en fonction de l’adversaire.

Avec la Coupe du monde qui arrive très vite, l’entraîneur parisien sait que la priorité est de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et ce, le plus vite possible. Les deux matchs qui arrivent mercredi prochain puis le mardi suivant seront très importants. Avec deux victoires, le club de la capitale serait assuré d’être qualifié et pratiquement sûr de finir en tête, donc de recevoir au match retour, en plus d’affronter un deuxième de poule.

Avec le retour des internationaux, parfois après de longs déplacements, il ne serait pas incongru de voir des nouvelles titularisations samedi soir.

Donnarumma devrait être titulaire. En défense, il y a de grandes chances de voir Bernat et Mukiele. Ce dernier pourrait soit être aligné en défenseur axial droit, soit dans le couloir. Au milieu, Verratti étant absent, Vitinha devrait être accompagné de Fabian Ruiz, Renato Sanches revenant de blessure sera sûrement trop court pour débuter le match.

Mais c’est devant que le doute est le plus grand. Messi est revenu de New-York, alors que Mbappé et Neymar ont joué les deux rencontres de leurs sélections dans leur intégralité. Le brésilien est même sous la menace d’une suspension s’il reçoit un troisième carton jaune, qui le priverait du match face à l’OM, tout comme Ramos. Voir une ou des trois stars débuter sur le banc serait donc plutôt logique, surtout dans la projection du match à Lisbonne. Il reste à savoir qui de Ekitike, Soler ou Sarabia seront alignés au coup d’envoi.

Quelle que soit l’équipe qui démarrera, on n’attendra rien d’autre qu’une victoire pour poursuivre la série et reprendre la tête de la Ligue 1. Dans une période troublée par la multitude d’affaires liée au foot, que le terrain reprenne sa place, c’est presque déjà une victoire.

Paris United

GRATUIT
VOIR