ArticleAvant matchCompétitionsL'équipe

PSG v Montpellier : Ça s’annonce chaud

Paris reçoit Montpellier ce samedi après-midi au Parc des Princes. Un match pour continuer à enchaîner, parfaire les automatismes avant d’aller à Nantes mardi et de recevoir Lyon dimanche 9 février.

En recevant Montpellier, le PSG, qui jouera son 9ème match depuis janvier, fait face à l’adversaire qui lui a servi de déclic cette saison. Après environ 70 minutes plus que moyenne, mené au score (1-0), et alors que Tuchel alignait pour la première fois le 4-4-2, le PSG va l’emporter 1-3 après 20 dernières minutes très bonnes et sous l’impulsion de Neymar. Depuis, le 4-4-2 s’est installé et le PSG enchaine les victoires, toujours en course dans toutes les compétitions.

Montpellier, c’est l’équipe qui peut déranger. 4ème du championnat, la 5ème défense et la 4ème attaque. Mais surtout, les héraultais savent mettre de l’impact, de l’agressivité, parfois à la limite. Et comme ils ont en travers de la gorge la défaite de l’aller, mais aussi l’altercation DelortNeymar, ça peut faire des étincelles. D’ailleurs, l’attaquant montpelliérain en a rajouté en taclant Paredes sur son comportement insupportable sur le terrain, lui qui « passe son temps à insulter » dixit Delort.

Une concurrence relancée ?

Avant Dortmund, le 18 février, Paris va recevoir Montpellier, se déplacer à Nantes, recevoir Lyon, se rendre à Dijon en coupe de France puis à Amiens en championnat. Thomas Tuchel va donc devoir répartir le temps de jeu tout en faisant revenir les blessés sans prendre de risque. Cet après-midi, Silva, Bernat, Dagba et Marquinhos manqueront à l’appel.

Est-ce le moment de tester un milieu ParedesVerratti ? Diallo, qui enchaine les matchs au poste de latéral a-t-il une vraie carte à jouer dans l’optique du match à Dortmund étant donné la blessure de Bernat ? A droite, Meunier peut-il être menacé par le retour de Kehrer ? Enfin, Avec le non-départ de Cavani ajouté à sa période de disette, Icardi est-il en danger ? Parce que nous sommes le 1er février, que le mercato est fini et que Thomas Tuchel sait désormais avec qui il va pouvoir finir la saison.

Jusqu’à son déplacement en Allemagne, les partenaires de Neymar doivent s’attendre à ce que tout soit décortiqué, analysé, interprété. Ca a commencé avec la fameuse histoire de l’anniversaire. Et les consultants s’en donnent à cœur joie pour fracasser le Brésilien et le club. A croire qu’il n’y a qu’au PSG que les joueurs sortent. Mais c’est le destin du club, d’attirer la jalousie autant que la haine. Mais avec un Parc des Princes qui a retrouvé ses supporters, des joueurs qui se donnent à fond et une concurrence réelle cette saison, tout le monde doit être à fond derrière l’équipe. Et après, qui sait si ce ne sera pas, enfin, la saison de rêve.

Paris United

GRATUIT
VOIR