à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

PSG v Dijon: Gagner pour éviter la crise

En recevant Dijon au Parc des Princes ce samedi soir (21 heures), le PSG doit poursuivre sa série de victoire en Ligue 1. Il va falloir le faire sans perdre de nouveaux joueurs avant d’aller à Istanbul, mercredi.

Battre Dijon avant d’aller à Istanbul : voilà l’objectif du PSG, samedi soir, pour la huitième journée de Ligue 1. Gagner pour s’éviter une crise, pas pour se rassurer.

Depuis que le Qatar est arrivé, si on enlève les deux premières saisons, le temps de s’installer et de mettre en place le projet, le championnat n’est plus un révélateur des forces du PSG. La faute à une compétition où la très grande majorité des équipes affrontent le PSG en mettant le bus et en essayant d’encaisser le moins de but possible. Sur son seul talent individuel, le club de la capitale s’impose alors neuf fois sur dix, subissant un accroc de temps en temps.

Comme tous les ans, le juge de paix, c’est la Ligue des champions. Après en avoir atteint la finale en août dernier lors du final 8 de Lisbonne, les partenaires de Neymar ont très mal débuté la nouvelle campagne, à domicile, contre Manchester United (1-2). Et même si Paris l’emportait face au dernier de Ligue 1, cela n’aurait aucune signification avant d’aller à Istanbul mercredi soir mais surtout d’aller à Leipzig dans dix jours.

Encore beaucoup d’absents

En revanche, il y a des attitudes à revoir. Même si la Ligue 1 est faible, les joueurs doivent respecter le jeu, le collectif, faire les courses de replacement. À force de ne pas les faire, on arrive à ce qu’on a vu mardi soir : des joueurs qui jouent chacun individuellement, et un trio d’attaquants qui ne participent pas du tout au contre-pressing et au travail de harcèlement.

Face à Dijon, les parisiens seront privés de Verratti, Paredes, Bernat et Kehrer, qui seront également absents mercredi. Gueye est également absent ce soir et un gros doute est placé sur sa participation au match de mercredi soir malgré les quelques espoirs du staff parisien. Kurzawa et Di Maria sont toujours suspendus. Enfin, Thomas Tuchel a annoncé, en conférence de presse, qu’il y avait des doutes pour Navas, mais aussi pour Florenzi. Il a ajouté qu’il y en avait aussi concernant Jesé. On notera quand même les retours de Marquinhos et de Draxler.

Dijon, c’est le 20ème de Ligue 1, plus mauvaise attaque (4 buts inscrits) et deuxième plus mauvaise défense (14 encaissés). Le seul danger de cette équipe, c’est Mounir Chouiar. Même si cette équipe essaye de jouer au foot, elle a beaucoup trop de manques pour exister en ce moment. En sept journées, les dijonnais n’ont toujours pas remporté la moindre victoire et ils ont connu la défaite à cinq reprises.

Si on prend en compte toutes ces données, on pourrait avoir la compo suivante, sûrement en 4-4-2 : Rico dans les buts pour éviter une blessure de Navas. Derrière, Marquinhos devrait être aligné avec Diallo dans l’axe, Dagba à droite et Bakker à gauche. Danilo et Herrera au milieu accompagneront Neymar, qui n’a pas joué à Nîmes, Draxler, Sarabia et Kean. Mbappé et Kimpembé devraient débuter sur le banc, eux, qui ont enchainé avec l’équipe de France puis le PSG.

Paris doit faire le job face aux bourguignons pour s’éviter quatre jours irrespirables. Mais surtout, les joueurs doivent montrer un autre état d’esprit, un autre comportement. Tout ça en faisant avec les absences et l’enchainement des matchs qui ne permet pas réellement de travailler des systèmes, des principes. La saison n’a débuté que depuis un peu plus d’un mois, mais la tension est déjà palpable. Ainsi va la vie du PSG.

Paris United

GRATUIT
VOIR