à la uneArticleAvant matchL'équipeLe Club

PSG v Clermont : Se remettre en route… Et garder Phil Collins

Le PSG retrouve le Parc des Princes, ce samedi en fin d’après-midi, pour la réception de Clermont. Sans les sud-américains mais avec Mbappé et Icardi de retour dans le groupe.

Habituellement, le retour des internationaux, c’est toujours un casse-tête. Il y a ceux qui ont beaucoup joué dont il faut gérer le temps de jeu, ceux qui ont beaucoup voyagé, ceux qui reviennent blessés. Cette fois-ci, ce sont carrément quatre joueurs qui sont revenus moins de vingt-quatre heures avant la rencontre de championnat. En Espagne, la liga a reporté le Séville – Barça à cause du nombre de sud-américains absents.

Clermont, c’est l’équipe surprise du début de championnat. Surprise par ses résultats parce que pour ceux qui suivaient cette équipe la saison dernière en ligue 2, ce n’en est pas une en termes de jeu. Le seul doute était de savoir si Pascal Gastien garderait ses idées de jeu même en ligue 1. C’est pour l’instant le cas et c’est ce qui attend le PSG cet après-midi.

Clermont va venir jouer, essayer de repartir de derrière, mais tenter aussi de récupérer le ballon très haut. Cette équipe aime avoir le ballon, échanger avant de trouver la faille. Seul petit problème pour eux au Parc des Princes, ils seront privés de Mohamed Bayo, leur buteur et révélation de la saison dernière.

Mauricio Pochettino va donc devoir aligner une équipe compétitive pour tenter de remporter une cinquième victoire en cinq journées de championnat, tout en pensant au premier match de ligue des champions à Bruges mercredi soir.

La première de Donnarumma ?

Navas étant revenu tard de sélection, Donnarumma a une chance de débuter sa première rencontre avec le club de la capitale. En défense, Marquinhos, suspendu avec le Brésil, est rentré plus tôt et est donc disponible pour démarrer, sûrement aux côtés de Kehrer, revenu à un bon niveau depuis le début de saison et permettant à Kimpembe de souffler après enchainer trois rencontres en sept jours en équipe de France, alors que Ramos n’est toujours pas disponible. Sur les côtés, Diallo devrait débuter à gauche, Mendes intégrant le groupe mais trop juste pour être titulaire, et Hakimi à droite.

Au milieu, l’entraineur argentin a le choix entre Danilo, DinaEbimbe et Herrera pour accompagner Gueye. Le sénégalais débutera, déjà grâce à ses prestations, mais aussi parce que suspendu mercredi en C1, il n’est pas concerné par l’enchainement des rencontres. Plus haut, on devrait retrouver Wijnaldum, accompagnant une attaque Draxler et Mbappé ou Icardi.

Même avec les absents, le club de la capitale a de quoi aligner une équipe compétitive avec des joueurs qui sont tous internationaux. Même si la ligue des champions est une autre compétition, une cinquième victoire en ligue 1 serait la meilleure préparation avant d’entamer la phase de groupe à Bruges, mercredi.

Mais si le vrai évènement de la soirée était ailleurs ? Le PSG aurait décidé de ne plus diffuser Phil Collins à l’entrée des joueurs. Qu’on aime ou pas cette chanson, elle fait partie de l’histoire du club, à un rituel indémodable. Changer cette musique, c’est mettre de côté l’histoire, mais aussi l’émotion. Quand on entend cette chanson, il y a l’excitation qui monte mais il y a aussi les images de milliers de matchs, des joueurs qui reviennent en tête. Que le club avance, on est pour, mais qu’il efface son histoire, il n’en est pas question.

Paris United

GRATUIT
VOIR