à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueurs

PSG v Angers : Relancer la machine

Retour au championnat pour les parisiens, ce vendredi soir à 21H, avec la réception d’Angers. Se relancer après la défaite à Rennes sera l’objectif, sans les sud-américains, et à quatre jours de la réception de Leipzig.

Après la trêve internationale, retour au quotidien pour le PSG. Pas pour longtemps puisque dans trois semaines seulement, dans un calendrier démentiel, les équipes nationales seront de nouveau sur le pont. En tout cas, ce vendredi soir, les parisiens retrouvent le Parc des Princes pour la réception d’Angers.

Ce sera sans les sud-américains (Di Maria, Messi, Paredes, Marquinhos et Neymar) qui ont joué cette nuit, sans Navas, blessé à la hanche et sans Ramos, pas encore opérationnel. En revanche, et pour la première fois depuis plus d’un an, Juan Bernat fait partie du groupe. C’est une bonne nouvelle dans cette période où les matchs s’enchainent à une vitesse folle.

Sur la pelouse du Parc, c’est donc Angers qui va se présenter ce soir. Quatrième de ligue 1, les angevins avaient bien démarré la saison avec trois victoires et un match nul sur les quatre premières journées. Mais sur les cinq suivantes, ils n’ont remporté qu’une rencontre, pour trois matchs nuls et une défaite.

Avec l’arrivée de Gerald Baticle, les angevins pratiquent un football plus offensif que sous Moulin. Souvent organisés en 3-5-2, ils essaient de ressortir proprement, d’utiliser les couloirs, notamment Cabot, ancien offensif repositionné comme joueur de couloir côté droit. Devant, Fulgini est souvent intéressant par sa qualité de passe et Boufal, même irrégulier, est capable de fulgurances. Mais c’est surtout Mohamed-Ali Cho, 17 ans, qui est le détonateur de cette équipe. Enfant de la région parisienne (né à Stains), on imagine que la révélation du début de saison voudra confirmer et briller ce soir.

Six matchs en dix huit jours

Pour Pochettino, les équations sont multiples. Aligner un onze sans les sud-américains, pour la deuxième fois de la saison. Avec l’effectif qu’il possède, ça ne devrait pas poser de problèmes majeurs. Rebondir après la défaite à Rennes sera l’objectif également, pour reprendre sa marche en avant et le large sur ses poursuivants.

Mais surtout, il va devoir composer avec la fatigue de certains internationaux, qui enchainent les voyages et les rencontres, tout en pensant au match face à Leipzig, mardi soir à 21H, capital pour se qualifier le plus tôt possible pour les huitièmes de finale de la ligue des champions.

Navas étant blessé, Donnarumma gardera le but parisien. En défense, on devrait retrouver Kimpembe et Kehrer en charnière centrale. À droite, Hakimi, joueur au plus gros temps de jeu (club et sélection) cette saison, pourrait laisser sa place à Dagba, de retour dans le groupe. À gauche, Bernat sûrement un peu court, c’est Diallo qui devrait débuter.

Au milieu, l’entraineur parisien a le choix entre Danilo, Verratti, Herrera, Gueye, Rafinha, Wijnaldum et DinaEbimbe. Enfin, devant, Mbappé, Icardi et Draxler devraient être titulaires, le seul autre offensif disponible étant le jeune Gharbi.

Paris doit l’emporter pour éviter d’aller à Marseille, dimanche prochain, avec une pression supplémentaire. Parce que jusqu’à la prochaine trêve, le calendrier qui attend le club de la capitale est plutôt copieux : Angers, Leipzig, Marseille, Lille, Leipzig et Bordeaux. Et ça démarre ce soir.

Paris United

GRATUIT
VOIR