à la uneAvant matchCompétitions

Paris s’offre une finale au Marakana

Après le match remporté face à Liverpool (2-1), les Parisiens peuvent se permettre de respirer dans ce groupe C. Toutefois, la qualification n’étant pas officiellement acquise, le club de la capitale se doit de faire un résultat, mardi, face à l’Étoile Rouge de Belgrade pour aborder sereinement les huitièmes de finale de cette Ligue des Champions.

 

Terminer le travail 

L’état d’esprit et l’engagement étaient présents côté parisien lors de la confrontation face aux Reds et cela témoigne de la volonté collective d’avancer par des performances convaincantes et abouties. Des joueurs cadres du vestiaire tels que Neymar ou encore Thiago Silva se sont montrés à la hauteur de ce rendez-vous, en livrant un match impressionnant de sérénité. De plus, les ressources mentales qui ont tellement manquées à deux reprises face à Naples, elles se sont enfin libérées et affirmées grâce notamment, au discours livré par Thomas Tuchel. En effet, ce premier facteur ajouté à la grande qualité technique du groupe parisien fait de notre effectif, l’un des plus complets d’Europe.

Cette force mentale sera d’autant plus nécessaire dans ce match à enjeux qui se profile en Serbie, face à une équipe solidaire et dans une ambiance électrique.

 

Lantre de Belgrade

Si le match aller avait vite tourné en faveur des hommes de Thomas Tuchel, la soirée de ce mardi 11 décembre promet d’être un véritable combat. À domicile, devant plus de 50 000 spectateurs, les joueurs serbes détonnent et sont capables de réaliser l’exploit. Avant de recevoir le Paris Saint-Germain, le « Crvena Zvezda » est parvenu à tenir en échec les Napolitains de Carlo Ancelotti mais surtout à s’imposer 2 à 0 face au Liverpool de Jürgen Klopp. L’Étoile Rouge reste, en plus de ces deux rencontres, sur une série impressionnante à domicile de cinq matchs sans défaite, avec quatre victoires et un seul match nul.

Le principal atout de l’Étoile Rouge, c’est son stade mythique et bouillonnant de ferveur. L’ambiance sera tellement tendue que l’ambassadeur de France à Belgrade préconise aux supporters parisiens de ne pas arborer les couleurs rouge et bleue afin d’éviter de possibles heurts entre les supporters.

Dans ce véritable brasier, nos joueurs devront être capables de repousser à nouveau leurs limites afin d’entrevoir sereinement le prochain tour de la plus belle des compétitions européennes. La prudence sera tout de même de mise, il ne faudra pas déjouer, surtout que les joueurs de Belgrade seront en pleine forme après leur victoire 3 à 0 ce samedi face à Napredak.

 

Laffirmation des cadres

Les performances de Neymar, Thiago Silva, Marquinhos, Verratti ou encore de Thilo Kehrer avaient été le fer de lance de cette victoire fondatrice et fédératrice lors de la dernière journée, face à Liverpool. Concernant le génie de Santos, sa participation nest toujours pas assurée après sa blessure contractée il y a une semaine, face à Bordeaux.

Le rehaussement sensible du niveau de jeu global montré par l’équipe pendant 90 minutes avait fait déjouer une formation qui basait essentiellement son jeu sur la défense et les contres. Ce sera encore le cas mardi, les hommes de Vladan Milojević seront très bien organisés et surtout regroupés dans leur propre moitié de terrain afin d’exploiter les moindres failles parisiennes. Avec des joueurs rapides comme Ben Nabouhane et Richmond Boakye, le système à 3 défenseurs centraux du PSG devra être intransigeant dans ses différentes interventions afin de vite relancer la machine parisienne.

Toutefois, il n’est pas envisageable de trembler face à une formation, certes courageuse, mais foncièrement moins forte que le Paris Saint-Germain. La qualification est à portée de mains, à nos joueurs de la saisir.

Valentin pour Paris United

affiche en-tête : Floriangzd1

Paris United

GRATUIT
VOIR