à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

Nantes v PSG: Gagner en préparant Leipzig

Le PSG est en déplacement à Nantes ce samedi avec l’objectif de conserver la tête de la Ligue 1. Continuer à travailler, à progresser tout en espérant ne perdre personne avant Leipzig mercredi.

Le week-end dernier, après sa victoire face à Dijon, le PSG a pris la tête de la Ligue 1, à égalité de points avec Lille (18 points chacun). C’est à Nantes que les partenaires de Marquinhos vont tenter de consolider leur première place.

Nantes est actuellement 15ème de Ligue 1. Après avoir connu la défaite à trois reprises, les nantais se sont repris la semaine dernière en s’imposant 2-1 face à Brest. Les canaris n’encaissent pas énormément de buts (10 soit la 7ème défense du championnat) mais ils marquent très peu (9 buts, seul Dijon marque moins).

Déjà en difficulté, les nantais vont devoir faire sans Girotto, Pallois, Corchia, Coulibaly, Fabio et Limbombe. C’est donc avec une défense décimée, pourtant leur point fort, qu’ils vont affronter le PSG. Un match qui sonnera les retrouvailles pour deux anciens de la maison bleu et rouge : JeanKevin Augustin et Pereira de Sa, formés ensemble dans la capitale.

Côté parisien, manqueront à l’appel Di Maria (toujours suspendu) ainsi que les blessés Bernat, Paredes, Icardi, Verratti, Draxler, Neymar, ainsi que Florenzi, mis au repos par précaution, lui qui a fini la rencontre à Istanbul très fatigué. Malgré cela, Thomas Tuchel a de quoi composer une équipe compétitive.

Encore trois matchs avant la trêve

Dans cette période de matchs tous les trois jours, et avec le déplacement important à Leipzig mercredi, l’entraineur allemand va devoir gérer. Gérer les temps de jeu et les risques de blessure. Comme il l’a déclaré en conférence de presse, certains joueurs sont disponibles mais avec très peu de séances dans les jambes. C’est donc un risque de les faire jouer. Mais en même temps, faire enchainer les autres, alors que la préparation physique a été tronquée, c’est aussi un risque.

Avec la blessure de Neymar, annoncé absent jusqu’à la trêve internationale, le PSG ne peut plus perdre de forces offensives. Faudra-t-il faire souffler Mbappé ? Comment relancer Sarabia ? Parfaire les automatismes ou donner plus d’importance au match de mercredi en Ligue des champions ?

C’est toutes ces questions que devra répondre Thomas Tuchel pour composer son onze de départ, mais aussi son coaching, en fonction des performances mais aussi du résultat de la rencontre.

Il reste trois matchs à jouer avant la trêve internationale de novembre (à Nantes, à Leipzig puis la réception de Rennes) et avec l’espoir de récupérer les blessés après les matchs des sélections. Dans une saison au calendrier infernal, le casse-tête de Tuchel est loin d’être terminé.

Paris United

GRATUIT
VOIR