à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueurs

Lyon v PSG : Un choc malgré tout

Pour la reprise de la Ligue 1, le PSG se rend à Lyon avec un grand nombre d’absents. Une rencontre qui s’annonce compliquée dans un stade où les parisiens souffrent régulièrement.

Après un tour de coupe tranquillement maîtrisé face à Vannes (0-4), les parisiens retrouvent le championnat avec un déplacement à Lyon. Une rencontre importante pour les deux équipes : le PSG pour creuser l’écart avant la Ligue des champions, Lyon pour recoller au classement.

Malgré un budget important et un effectif plutôt conséquent, le club de JeanMichel Aulas est en souffrance. Les lyonnais sont actuellement 13ème de Ligue 1, même s’il faut tenir compte du match en retard face à l’OM et qu’ils n’ont que six points de retard sur Lens, 6ème.

Au-delà de résultats décevants, c’est aussi dans le contenu que les partenaires de Aouar déçoivent. Alors que l’arrivée de Peter Bosz avait suscité une certaine excitation et que les premiers matchs furent intéressants, ça n’a pas duré. Très vite, la sensation de cassure entre l’entraîneur et les joueurs a semblé trop importante pour que le coach puisse imposer sa vision du jeu, lui qui aime l’intensité et le contre-pressing.

Mais les parisiens le savent : quel que soit la période, les lyonnais se subliment souvent face au club de la capitale et même si le PSG finit par très souvent s’imposer, ce n’est que rarement dans la facilité.

Ce dimanche, Mauricio Pochettino va devoir composer un onze sans Hakimi, Gueye et Diallo (CAN), sans Messi (trop juste), Neymar (convalescence), ni Donnarumma, Di Maria, Draxler et Danilo (Covid-19).

Simons, une carte à jouer

Malgré cela, le coach parisien a encore de quoi composer un onze très compétitif. Dans les buts, Navas sera donc titulaire. En défense, Kimpembe et Marquinhos devraient débuter mais Ramos est aussi dans le groupe. Il serait peut-être aussi le moment de voir l’espagnol dans un gros match cette saison. À droite, Kehrer et Dagba se disputent le poste, alors qu’à gauche, même si Bernat est dans le groupe après son épisode covid, Mendès devrait débuter pour ne pas prendre de risque.

Au milieu, Verratti, Paredes, Herrera et Wijnaldum postulent pour les trois places. On peut y ajouter Simons, capable d’évoluer au milieu ou en attaque. Pochettino a parlé du jeune néerlandais en expliquant cette polyvalence mais aussi qu’elle pouvait servir en l’utilisant dans un rôle hybride, « à l’intérieur quand on a le ballon, sur un côté en phase défensive ».

En attaque, l’entraineur argentin devrait débuter avec Icardi et Mbappé et décider ensuite, en fonction de ses choix au milieu, de titulariser soit Simons soit Wijnaldum.

Le PSG possède, avant la rencontre de ce soir, dix points d’avance sur l’OM, deuxième. En creusant l’écart sur ce mois de janvier, les partenaires de Marquinhos pourraient s’offrir quelques jokers au moment de la double confrontation face au Réal. Le coach pourrait alors prendre le risque de faire tourner, une défaite étant alors moins problématique que la saison dernière alors que le PSG luttait avec Lille pour le titre.

Enfin, doit-on encore espérer du jeu, une ligne directrice avec cette équipe ou devrons-nous seulement nous contenter du résultat ? Pour ce soir, à Lyon, avec la rivalité existante, et tous les absents, on se contentera du résultat.

Paris United

GRATUIT
VOIR