à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

Lille v PSG : Un test en Nord

Ce dimanche soir, le PSG se rend à Lille dans une rencontre entre les deux représentants français encore en lice en ligue des champions. Un match test pour les deux équipes à l’approche de leurs huitièmes de finale.

Dans dix jours, le réal Madrid sera au Parc des Princes pour le match aller des huitièmes de finale de la ligue des champions. Avant cela, les parisiens vont avoir deux matchs très intéressants à jouer pour savoir où ils en sont : à Lille puis lors de la réception de Rennes, deux clubs encore qualifiés en coupe d’Europe.

Lille, cette saison avec Gourvennec, alternent le bon et le moins bon. Le moins bon, quand ils n’ont pas d’espace, que l’adversaire leur laisse le ballon. Les lillois peinent lors à trouver des solutions et les espaces qu’ils aiment tant. Le bon, c’est justement quand ils se retrouvent face à des équipes plus joueuses, que les espaces sont là, comme en ligue des champions, compétition dans laquelle ils ont terminé premier de leur poule.

Cet hiver, les nordistes ont perdu Ikoné, parti à la Fiorentina, Yazici au CSKA Moscou et Reinildo à l’Atletico de Madrid, tout en récupérant Ben Arfa. Depuis la reprise, ils ont fait match nul à Marseille, battu Lorient avant de s’incliner à Brest. Aujourd’hui onzième, il va leur falloir enchainer s’ils veulent recoller aux places qualificatives pour la coupe d’Europe.

Paris est donc prévenu, plus l’équipe aura le ballon, plus elle laissera des espaces, plus elle sera en difficulté face aux lillois, déjà vainqueurs lors du trophée des champions (1-0). Heureusement, pour cette rencontre, Mauricio Pochettino récupère Marquinhos, Di Maria et Hakimi, de retour de sélections, mais devra faire sans Ramos, Neymar, Icardi, Herrera, Diallo et Gueye.

Après la défaite face à Nice en coupe de France, c’est un nouveau test pour les joueurs de la capitale. On attend de voir des éléments rassurants avant le Réal, même si, on le sait, la ligue des champions c’est encore autre chose.

Un entraineur perdu

Ce qui ne rassure pas, c’est le discours du coach parisien en conférence de presse. À une question sur Marco Verratti et la séquence pendant laquelle il a multiplié les touches, cherchant une solution alors que les joueurs autour de lui ne proposaient aucune solution, il a répondu : « Marco aime toucher le ballon. Dans cette situation, les partenaires attendent de voir ce que va faire le porteur de balle« . Une réponse qui fait peur et qui en dit sur le manque de maitrise du coach sur son groupe.

Depuis toujours, tous les entraineurs du monde expliquent que c’est le mouvement qui offre des solutions au porteur, que c’est l’appel de balle qui déclenche la passe et là, l’entraineur parisien explique le contraire. Johan Cruyff disait même « que le porteur de balle est moins important que les neuf joueurs autour ».

Plus la saison avance et plus une seule certitude existe : ce sont les joueurs qui ont les cartes en main et ce sont eux qui décideront de la suite de la saison parisienne. Ce serait bien qu’ils commencent dès ce dimanche, surtout qu’à part les victoires au Parc face à Lille et Lyon, le PSG ne s’est pas imposé face à Nice à domicile, ni en déplacement à Rennes, Marseille, Lyon et Lens.

Paris United

GRATUIT
VOIR