à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

Dijon v PSG: Gagner pour rester en course

Ce samedi à 17 heures, le PSG se déplace à Dijon pour remettre la pression sur Lille et Lyon qui joueront dimanche. Avec de nombreux absents, encore une fois, les parisiens n’ont pas d’autres options que la victoire pour rester sur le podium de la Ligue 1.

La défaite face à Monaco au Parc des Princes (0-2), dimanche dernier, ne laisse plus de joker au club de la capitale. Avec quatre points de retard sur Lille, un sur Lyon et seulement deux points d’avance sur les monégasques, 4èmes, les partenaires de Navas ne peuvent laisser de points en route.

À première vue, Dijon n’est pas l’adversaire capable de prendre des points au PSG. Dernier de Ligue 1, avec huit points de retard sur Lorient (19ème) et Nantes (18ème et barragiste), ainsi que neuf sur Nîmes (17ème). En 2021, les dijonnais ont joué dix rencontres et ils viennent de perdre les sept dernières.

Mais voilà, cette saison, le PSG a perdu à Lorient dans un match où l’attitude et le manque d’envie avaient été flagrants. Ce samedi en fin d’après-midi, Pochettino va devoir composer un onze sans Bernat, Neymar, Di Maria, Florenzi (problèmes aux adducteurs), Paredes (suspendu), Icardi (gastro) et Verratti (coup sur le pied).

Un milieu à reconstruire

Pour animer le milieu de terrain et faire le lien entre la défense et l’attaque, l’entraîneur argentin n’aura pas d’autre choix que d’aligner au moins un des joueurs parmi Rafinha, Draxler ou Sarabia. Resta à savoir qui remplacera Paredes devant la défense : Gueye, Herrera ou Danilo.

En attaque, Mbappé, suspendu pour la prochaine journée, est partant certain. À ses côtés, Sarabia, Kean voir Draxler se partageront les deux autres postes. Enfin, en défense, Kehrer devrait débuter à droite, Dagba étant de retour dans le groupe mais sûrement trop juste.

Paris entre dans une phase de match tous les trois jours avec un déplacement à Bordeaux, mercredi prochain, puis à Brest en Coupe de France le week-end, avant de recevoir le Barça en huitième retour de finale de Ligue des champions le 10 mars puis, Nantes le dimanche 14.

Dans une situation inconnue après 26 journées en championnat, les partenaires de Marquinhos doivent arrêter d’aborder les matchs de Ligue 1 en se disant qu’ils ont une marge et que ça finira par passer. Paris n’a jamais perdu six fois à ce moment de la saison sous l’ère QSI. Paris n’a jamais été menacé par le quatrième à ce moment de la saison. En résume, Paris n’a jamais été si proche de la catastrophe industrielle.

Il n’est pas question de dramatiser la situation mais la prise de conscience doit être immédiate sous peine de faire monter encore une pression qui risque de devenir insoutenable, seulement quelques semaines après l’arrivée de Pochettino. Cet après-midi, seule la victoire comptera.

Paris United

GRATUIT
VOIR