Photo : Conférence de presse de Christophe Galtier le 19 août 2022
à la uneAvant matchCompétitionsL'équipe

Conférence de presse de Christophe Galtier avant PSG-Monaco : « Nous essayons d’avoir le meilleur effectif possible pour aller le plus loin possibles dans toutes les compétitions »

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, s’est rendu aujourd’hui en conférence de presse dans le cadre de la réception de Monaco, ce dimanche, pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1. L’occasion pour le technicien de faire le tour de l’actualité du club champion de France.

Question : Quel regard portez-vous sur le tirage au sort de la phase de groupe de la Ligue des champions? 

Christophe Galtier : « Tout d’abord, nous avons deux anciens vainqueurs de la C1 même si cela fait quelques années à la fois pour Benfica et pour la Juventus. Le Benfica reste un bon souvenir pour le PSG car le Final 8 avait lieu là-bas. La Juventus reste un récent finaliste, en 2017, face au Real Madrid. Donc ce dont deux monuments du football, dans des stades avec de très grosses ambiance tout comme pour le Maccabi Haïfa. J’ai entendu parler de ce mauvais souvenir mais je ne l’ai pas en mémoire. C’est un tirage assez intéressant.« 

Question : Quel match attendez-vous face à Monaco?

Christophe Galtier : « Ce sera un vrai match difficile, Monaco est une bonne équipe de Ligue 1 et je pense qu’ils font partie de ces concurrents pour aller chercher à la fois le titre et les places en Champion’s League. Ils ont certes perdu la semaine dernière mais face à une bonne équipe de Lens. Le dernier souvenir que j’ai, c’est le dernier Monaco-PSG qui s’est soldé par une lourde défaite du Paris Saint-Germain. Évidemment qu’on en a déjà un peu parlé entre nous. Il ne faut pas se fier à la fois à la performance que nous avons pu faire à Lille et à la contre-performance de Monaco. Chaque match a sa vérité et il faut s’attendre à un match de très haut niveau avec des équipes très joueuses.« 

Question : Le calendrier va se charger avec un match tous les trois jours et la coupe du monde à l’horizon. En quoi cela change vos habitudes? 

Christophe Galtier :  » Le planning va être chargé, c’est sept matches en 21 jours donc un match tous les trois jours. Il va falloir être compétitifs sur cette série-là, faire attention aux organismes, d’être beaucoup en échange avec les joueurs et avec le staff technique et médical. C’est maintenant que l’effectif doit apporter toute sa valeur sur l’enchaînement des matches. Je le répète, ce sont des belles affiches, tant en championnat qu’en Ligue des champions.« 

Question : Quel avis avez-vous sur cette équipe de la Juventus que vous allez jouer en Ligue des champions? Vous allez sûrement retrouver Di Maria et Paredes… J’en profite pour vous poser une question une question sur le mercato avec des joueurs comme Navas qui sont proches du départ… Quid de Skriniar?

Christophe Galtier : « Vous n’avez pas fait le voyage pour rien! Concernant le tirage, la Juventus est un très grand club, ancien vainqueur de la Champion’s League. On va jouer un club qui a l’habitude de la compétition dans un stade où il y a une très grosse ambiance. Je ne peux pas vous répondre sur l’état de forme actuel du club parce que je suis concentré sur mon équipe et que le tirage n’a eu lieu qu’hier. De plus, c’est un club habitué aux joutes européennes et pour ces clubs, la vérité du championnat est toute autre que celle de la C1. Il y a trois anciens parisiens au club avec Angel Di Maria, Adrien Rabiot et Moise Kean mais aussi Milik qui vient de Ligue 1. Concernant l’état de forme, la C1 permet souvent aux équipes de changer de visage. 

Pour Leandro Paredes, rien est fait, rien est acté. Pour l’instant, il est un joueur du Paris Saint-Germain sur lequel nous comptons. Je sais qu’il y a eu beaucoup d’échanges entre les deux clubs. Le joueur a échangé avec la Juventus, ce qui est normal en temps de mercato mais pour le moment, il est un joueur actif du Paris Saint-Germain. 

En ce qui concerne Navas, il est un joueur du Paris Saint-Germain et il a été blessé la semaine dernière. Il est disponible et sera dans le groupe avec nous. 

Pour Skriniar, c’est un joueur de l’Inter Milan, je n’ai aucun commentaire à faire. »

Question : Avec la suspension de Vitinha, allez-vous titulariser Renato Sanches? Avez-vous des inquiétudes quant à sa fragilité? A-t-il évolué depuis son arrivée au PSG?

Christophe Galtier : « C’était une courte question… Concernant l’absence de Vitinha, j’ai trois solution avec Renato Sanches, Danilo Pereira et Leandro Paredes. Je ferai mon choix demain même si je sais vers quoi m’orienter. Concernant Renato, son transfert a été long à se décanter et il est arrivé il y a peu avec nous, il a une préparation tronquée sans match de préparation. De plus, la perspective de rejoindre un grand club comme le Paris Saint-Germain peut générer du stress, nous sommes obligés de faire attention sur les premières semaines de travail. Il me semble relâché, bien intégré. Il a retrouvé des compatriotes et des gens avec qui il a l’habitude de travailler. Concernant son point faible, sa fragilité sur un plan musculaire, dès qu’il sera en confiance et relâché, je suis persuadé qu’il sera plus apte à enchaîner les matches.« 

Question : Vous avez parlé de l’importance de faire du turnover. Allez-vous le faire dès le match face à Monaco ou allez-vous attendre qu’il y ait un match tous les trois jours?

Christophe Galtier : « Je vais faire en sorte de ne pas attendre que les joueurs soient fatigués ou qu’ils soient proches de la blessure. Nous allons entamer un cycle avec un match tous les trois jours dans deux compétitions où les objectifs sont élevés. J’ai un effectif de qualité sur lequel m’appuyer. Il est indispensable que des joueurs sortent en cours de matches et que d’autres les démarrent pour garder de la lucidité et de la fraîcheur. Surtout que derrière cette série de sept matches, il n’y aura pas de repos car les joueurs iront en sélection. Bien évidemment, dès le match face à Monaco, il faudra injecter du sang frais plus tôt que ce qui a été fait jusqu’à présent.« 

Question : Difficile de faire la fine bouche sur les premiers matches officiels du PSG mais on remarque que le moins abouti est celui face à Montpellier au Parc. Est-ce dû au hasard ou est-ce dû à une pression supplémentaire à domicile? Est-ce que vous sentez que pour les joueurs, c’est important de retrouver un lien avec le public?

Christophe Galtier : « Par rapport au match face à Montpellier, je ne pense pas que cela soit dû au Parc. On a eu un très bel accueil, beaucoup d’encouragements, d’applaudissements et c’était fort agréable. Je pense que simplement que les équipes viennent, et je suis bien placé pour le savoir, souvent avec un bloc bas. Si on avait réussi à marquer sur nos premières situations, le match se serait décanté plus vite. Je ne pense pas qu’il ait de l’appréhension chez les joueurs et dans le groupe, au contraire. Il y a dans mon groupe une réelle envie de faire une grande saison et de donner envie aux uns et aux autres. Il y avait peut-être aussi sur le match de Montpellier des réglages à faire suite au retour de Kylian Mbappé dans l’équipe, ce qui s’est fait sur la suite du match puis lors du match suivant.« 

Question : D’un point de vue global que pensez-vous de ce Groupe H de Ligue des champions? Êtes-vous d’accord avec certains observateurs qui pensent que vous auriez pu avoir un tirage plus compliqué?

Christophe Galtier : « C’est très difficile de parler de niveau, les championnats viennent de démarrer, on a pas vu beaucoup de matches. Le Benfica est un habitué de la Ligue des champions, c’est aussi un environnement propice à la folie dans un stade chaud. L’ancien club de Danilo et Renato. Mes joueurs sont contents d’y aller. J’ai vu le tirage, il y a des groupes plus difficiles et des groupes beaucoup plus simples. C’est une compétition qui transcende joueurs, équipes et publics. Vous avez le droit d’avoir votre avis et de nous placer en tant que favoris de ce groupe mais ce serait très mal placé de ma part d’annoncer que le PSG est le favori de ce groupe.« 

Question : Votre groupe est-il suffisamment étoffé pour l’enchaînement des rencontres et si non, comment comptez-vous intégrer les futurs arrivants?

Christophe Galtier : « C’est toute la problématique du mercato et cela rejoint la question de votre confrère italien. Évidemment que ces derniers jours ça va beaucoup bouger, il y a des joueurs en instance de départ, des joueurs qui attendent de nous rejoindre et on verra bien comment cela va finir. Nous avons ciblé les postes que nous voulons renforcer avec des joueurs ciblés mais est-ce que cela va se réaliser ou non, je ne sais pas. Évidemment, plus tard les joueurs arrivent, plus il est difficile de les intégrer. Toutefois, les joueurs qui arrivent au PSG sont des joueurs de très haut niveau qui ont la capacité de s’adapter très vite. Bien sûr, plus tôt les joueurs arrivent mieux c’est, mais c’est encore et toujours un incertitude et nous ne sommes pas le seul grand club comme ça. Nous essayons d’avoir le meilleur effectif possible pour aller le plus loin possibles dans toutes les compétitions.« 

Question : Comment vous, vous vous sentez personnellement à l’approche de la Ligue des champions? Et est-ce que selon vous, Neymar a retrouvé son meilleur niveau ou peut-il encore en faire plus?

Christophe Galtier : « J’ai entendu que c’était un groupe un peu inédit, une nouvelle page pour l’histoire du Paris Saint-Germain mais pour moi, ce n’est pas une nouvelle page, c’est un nouveau livre. Je suis motivé, déterminé, concentré en faisant en sorte que mes équipes soient concentrées sur l’enchainement des matches. Je sais la pression qu’il y a sur ces matches-là, je le sais, je ne la sens pas encore venir mais cela va arriver. Je suis, non pas impatient, mais très concentré sur le fait de démarrer cette compétition et de vivre ces grandes soirées. 

Concernant Neymar, il fait un début de saison extraordinaire, à la fois buteur et passeur. J’ai vu qu’il y avait un record en Ligue 1 de 18 passes décisives partagé par Angel Di Maria et Jérôme Rothen. Je ne sais pas s’il peut atteindre cet objectif ni même si c’est un objectif pour lui mais je sais que c’est un joueur à la fois capable d’être décisif face au gardien et à la fois très altruiste pour ses partenaires. »

Question : L’intégration de Renato Sanches se passe-t-elle bien? Le voyez-vous avoir un profil plus complémentaire à Verratti que Vitinha?

Christophe Galtier : « Son intégration se passe très très bien. Il connait la France, il y est depuis plusieurs années, il connait l’environnement d’autant plus que nous avons un vestiaire très international donc il n’a eu aucun problème à s’intégrer dans le vestiaire et à faire la connection avec les uns et les autres sur le terrain. 

 Je pense que la paire avec Verratti peut être très performante aussi avec des caractéristiques différentes. C’est un joueur plus puissant que Vitinha, plus capable de casser les lignes avec une accélération et aussi nous amener un peu plus de densité dans la récupération au milieu de terrain. Je reste convaincu que c’est une paire parmi tant d’autres à pouvoir être performante et qu’il y aura même parfois une triplette performante.« 

Question : Il y a eu un record de carton rouge lors de la dernière journée, estimez-vous que l’arbitrage est trop sévère cette saison?

Christophe Galtier : « Je ne pense pas. Il faut toujours protéger les joueurs. Mais c’est comme tous les débuts de saison. J’ai suivi attentivement ce qu’il s’est passé ce week-end et j’en ai parlé à mes joueurs quelques heures avant le coup d’envoi à Lille. C’est un début de saison où l’on est très à cheval sur le règlement, les lois du jeu mais aussi le comportement et l’image que doit renvoyer un footballeur et souvent, c’est comme ça en début de saison. Je crois qu’il y a eu onze cartons rouges, ce qui est énorme, mais le plus important c’est de protéger les joueurs mais aussi d’être exemplaires. On se doit de renvoyer une bonne image et de respecter les uns et les autres. Est-ce que l’arbitrage français est plus sévère qu’ailleurs, je ne le sais pas mais je sais que l’on a des arbitres de grande qualité.« 

Paris United

GRATUIT
VOIR