à la uneAvant match

Bruges v PSG : Ne pas les sous-estimer

Après son demi-exploit de Madrid, les joueurs du FC Bruges veulent se donner des raisons d’espérer encore. Une équipe belge en tête de son championnat et deuxième du groupe de Ligue des champions, derrière le PSG.

 

En se rendant à Bruges, le PSG peut asseoir sa place en tête de sa poule de ligue des champions, encore en fonction du résultat de Galatasaray-Real. Mais le match ne s’annonce pas si simple pour les joueurs de Thomas Tuchel.

N’ayant pu faire que match nul, à domicile, face à Galatasaray (0-0), les Belges sont passés tout près de l’exploit à Madrid. Menant 0-2 à la pause, ils s’étaient fait rejoindre en seconde période alors qu’ils avaient eu la balle de 0-3, c’est d’ailleurs Areola le sauveur sur ce coup-là.

Les hommes de Philippe Clément encaissent très peu de buts. Pour cela, ils s’appuient sur un bon gardien, Simon Mignolet, passé par Liverpool. Devant lui, la charnière est composée de deux colosses de plus de 1,90m : Deli et Mechele. Et devant eux, en sentinelle, Mats Rits. Ces trois joueurs composent un axe très solide défensivement.

 

Bruges, c’est du costaud

Offensivement, Vanaken, milieu de terrain de 1m95, est le meilleur buteur ce cette équipe. Il profite souvent des différences des deux joueurs de devant que sont Krepin Diattaet Emmanuel Dennis, auteur du doublé face au Real.

Les Belges évoluent la plupart du temps en 4-3-3, même si une surprise n’est pas à écarter ce soir. En effet, le coach Philippe Clément a annoncé qu’il avait « testé une surprise qui implique un changement de système« .

Cette équipe s’appuie sur un bloc solide donc, des transitions rapides vers l’avant, et des joueurs offensifs percutants. Malgré cela, il va leur manquer un joueur clé ce soir, notamment dans ces fameuses phases de transition: Ruud Vormer. Le Néerlandais est l’habituel capitaine et celui qui dicte le rythme, déclenche les pressings, le cœur de cette équipe. Sans lui, les Brugeois devraient être moins aptes à aller chercher les Parisiens.

Pour le PSG, les failles à exploiter seront le milieu de terrain avec l’absence du capitaine, mais aussi la vitesse dans la profondeur. Les deux défenseurs centraux sont solides et costauds, mais si vous mettez de la vitesse et fuyez les duels pour trouver les intervalles et le jeu entre les lignes, ils vont vite être en difficulté, notamment dans leur dos s’ils doivent se retourner. Exactement ce qui fait la force du club de la capitale depuis le début de saison.

Mais attention, même si le nom ne claque pas autant qu’un Real, Juventus ou Tottenham, il ne faudra pas surtout pas sous-estimer les Belges, au risque d’être puni. Madrid est là pour en témoigner avec une première période catastrophique qui les a vu être menés 0-2 à domicile. Mais encore une fois, un PSG sérieux et à son niveau devrait logiquement s’imposer.

@Yacine Hamened pour Paris United

Paris United

GRATUIT
VOIR