à la uneAvant matchL'équipe

ASM V PSG : Paris doit enchaîner

Le PSG se déplace à Monaco ce dimanche en clôture de la quinzième journée de Ligue 1. Un match que les Parisiens joueront sans Verratti mais avec trois milieux de terrain.

Paris enchaine et va jouer deux matchs par semaine jusqu’à la trêve. Après Monaco, ce sera Nantes au Parc, puis à Montpellier, puis Galatasaray, à Saint-Etienne, au Mans en Coupe de la ligue pour terminer l’année 2019 au Parc des Princes contre Amiens.

A Monaco, Paris va rencontrer une équipe affaiblie et dans le doute. Deux défaites sur les trois derniers matchs ont suffi aux Monégasques pour replonger au classement, à la 13èmeplace, avec seulement quatre points d’avance sur le barragiste, Metz.

Après un début de saison très compliqué, les Monégasques s’étaient réveillés, notamment grâce à l’apport et l’efficacité du duo Slimani Ben Yedder. Malheureusement pour eux, l’Algérien est suspendu ce week-end après avoir reçu un carton rouge à Bordeaux lors de la dernière journée. Paris va peut-être alors retrouver un ancien Parisien face à lui, si Jean-Kevin Augustin était préféré à Keïta Baldé.

Monaco, c’est une équipe qui marque des buts mais qui en encaisse aussi beaucoup. Maripan, Glik et Jemerson, l’axe de la défense est en grande difficulté. Lente, empruntée, elle subit dans son dos, notamment quand il y a de la vitesse en face, mais ils sont également en difficulté quand ils sont pressés à la relance.

Au milieu, malgré le retour de Bakayoko, ils sont souvent en infériorité numérique. Par contre, quand ils ont le ballon, il peut se passer des choses, notamment par Golovin et Adrien Silva qui se placent très bien entre les lignes.

Offensivement, cette équipe n’a pas besoin de dix occasions pour marquer, mais quand il y a Slimani. Sans lui, Monaco est non seulement moins dangereux, mais il marque beaucoup moins car il n’y a pas les mêmes sensibilités entre Ben Yedder et Baldé ou Augustin.

Le PSG va donc affronter une équipe largement à sa portée. Et même sans Verratti, Paris a largement les moyens de faire mal aux joueurs de Jardim. Mais comme d’habitude, tout cela dépendra de l’état d’esprit des joueurs, de leur comportement, mais aussi de l’équipe qu’alignera Tuchel.

L’entraineur allemand a déclaré en conférence de presse qu’il fallait « demander à Verratti et Marquinhos ce que ça faisait de courir à deux au milieu ». On a donc compris que non seulement il n’alignerait donc jamais les quatre de devant, mais surtout que Marquinhos est désormais et définitivement un milieu de terrain dans son esprit.

Ce qui est sûr, c’est que Paris doit gagner et enchainer jusqu’à la trêve. Le PSG va devoir montrer qu’il est capable de mettre de l’intensité tout un match. Même si on sait que Paris devrait être champion, Marseille est revenu à cinq points. Et Paris doit enchainer pour arriver à la trêve avec le plein de confiance.

Paris United

GRATUIT
VOIR