à la uneAprès matchCompétitionsL'équipe

Thomas Tuchel après Basaksehir – PSG : « Il fallait rebondir »

À l’issue de la victoire du Paris Saint-Germain sur la pelouse de l’Istanbul Basaksehir, Thomas Tuchel s’est exprimé au micro de RMC Sport.

L’entraineur du Paris Saint- Germain est tout d’abord revenu sur cette première victoire de la saison en Ligue des champions : « Ce n’était pas facile. On avait la pression après la défaite face à Manchester. Il fallait rebondir. On a su le faire en gagnant ce soir. On n’a pas bien commencé. Notre jeu n’était ni simple ni structuré. Ce n’était pas le plan. On a été mieux par la suite. Nous avons bien commencé la seconde mi-temps. C’est dur pour nous d’avoir de l’enthousiasme dans notre jeu. La situation est dure. Comme Kylian (Mbappé) l’expliquait, on a du mal à enchaîner ce changement de saison. On sent que ce n’est pas facile pour nous malgré les victoires. Ce sont les meilleures bases pour regagner un état d’esprit. Les joueurs sont fatigués, ils n’ont pas fait une vraie préparation. Et cela nous manque, surtout avec les conditions actuelles dues au coronavirus ».

Auteur d’un doublé ce soir, Moise Kean, a reçu les éloges de la part de son entraîneur : « Il découvre plus qu’un nouveau club, de nouvelles compétions, de nouveaux coéquipiers et de nouveaux adversaires. Il a une euphorie et une envie de jouer qui nous fait du bien. Il nous apporte une énergie qui nous fait du bien. Je suis content de ses matches, il a de la réussite et c’est mérité ».

Beaucoup de critiques sont nées du choix du technicien de placer Danilo en défense et Marquinhos au milieu de terrain. Un sujet sur lequel il s’explique ainsi : « Je ne commenterai pas les critiques. Tout le monde peut critiquer. Marquinhos a beaucoup joué au milieu de terrain l’an dernier, et on a fait quoi ? Quatre titres nationaux et une finale de Ligue des champions. J’ai beaucoup de raisons de le faire jouer à ce poste. Les critiques n’existent pas ou alors que les critiques entraînent ».

À propos de sa charnière centrale de ce soir, Thomas Tuchel déclare que : « Kimpembe et Danilo ont été très forts ce soir en défense ce soir. Ce n’était pas facile pour eux mais ils ont fait un bon match avec beaucoup d’intensité ».

Interrogé sur la sortie prématurée de Neymar, le technicien allemand semblait inquiet comme l’indique ses mots : « Il était nécessaire qu’il sorte. On doit attendre. Ce n’était pas une vraie douleur, mais une gêne. Dans un calendrier très serré comme celui-ci, ça peut coûter quelques matchs. Mais je n’en suis pas sûr pour le moment ».

Avec un calendrier resserré et de nombreuses échéances, une indisponibilité de Neymar serait une terrible nouvelle pour le club champion de France.

Paris United

GRATUIT
VOIR