à la uneAprès matchArticleRésumé de match

PSG v CELTIC : Paris déroule et semble prêt à en découdre !

A trois jours de retrouver la compétition en finale de Coupe de France face à Saint-Etienne, les joueurs du Paris Saint-Germain affrontaient ce mardi soir les Ecossais du Celtic Glasgow. Un adversaire qu’ils ont à nouveau surclassé.

Entre une équipe du Celtic qui s’apprête à reprendre en douceur son championnat domestique et le PSG de Thomas Tuchel qui jouera deux finales de coupe avant de retrouver la Ligue des Champions et son quart de finale face à l’Atalanta Bergame, l’état de fraîcheur physique et le degré de motivation étaient forcément différents. Et cela s’est vu dès la 1ère minute.

Supersonique Mbappé, génial Neymar

Avec un but aussi rapide que sa pointe de vitesse, Mbappé a valorisé la mise sur orbite de Neymar et mis toute son équipe dans le bon tempo dès la 1ère minute. Est-ce utile de rappeler l’évolution exponentielle de la densité de jeu de Kylian Mbappé ? Non. Mais il faut cependant souligner l’importance et la qualité de la relation du binôme Mbappé-Neymar. Créativité, technique et performance en attaque : Kylian Mbappé tutoie les sommets, et face au Celtic, il a fait preuve à nouveau de tout son talent.

En jaune ci-dessous la moyenne pour les joueurs évoluant au poste de Kylian Mbappé, en vert son niveau à lui

En même temps que son efficacité, c’est l’influence dans le jeu de Kylian Mbappé qui saute aux yeux de tous les observateurs que nous sommes. La heatmap ci-dessous résume la position moyenne de l’attaquant parisien sur ses derniers matches et son attirance ainsi que son aisance sur tout le flanc gauche de l’attaque parisienne :

Une première période maîtrisée

Le moins que l’on puisse souligner, c’est la grande maîtrise dégagée par le onze de départ du PSG. L’animation parisienne en 4-4-2 qui a souvent muté en 4-2-4, a été respectée à la perfection en début de match, comme pour étouffer l’adversaire. Ce qui pourrait être une idée avant de retrouver la compétition en fin de semaine et en particulier dans 3 semaines face à l’Atalanta. Après un début de match canon, le PSG a géré, et la possession 62/38 en sa faveur reflète très bien cette première période.

Deuxième période : changement d’équipe, domination et rythme identiques

Avec un onze totalement renouvelé à la pause, les Parisiens attaquent la seconde période avec la même motivation et la même domination. Ce qui se traduit non étrangement par un but assez rapide (Herrera, 48ème). Puis par un second, pour une victoire finale 4-0.

Sarabia, le joker ?

Face à l’Atalanta Bergame le 12 aout prochain, Angel Di Maria sera suspendu. Pablo Sarabia est une solution sur le côté droit de l’attaque parisienne. Sa disponibilité immédiate lorsqu’il entre en jeu, et son efficacité font de lui un super-sub qui aurait un statut de titulaire dans de nombreuses écuries européennes.

Dans l’immédiat et par nécessité s’il veut privilégier ce système en qui fonctionne, Thomas Tuchel pourrait être tenté de titulariser Sarabia en lieu et place de Di Maria. La heatmap ci-dessous sur ses derniers matches valide amplement ce choix.

 

Crédits : psg.fr , sofascore.com

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR