à la uneAprès matchOeil du supporter

PSG-TFC (4-0) : Choupo-Moting tel un messie

Dans un match à sens unique mais vierge de tout but pendant plus d’une mi-temps, c’est l’attaquant camerounais qui a sorti le Paris Saint-Germain d’une situation compliquée. Cette soirée marquée par les blessures de Cavani puis Mbappé restera très spéciale pour l’équipe de Thomas Tuchel, et forcément pour Eric Maxim Choupo-Moting.

Retour en grâce

A Paris il y a des joueurs que l’on ne voit plus, il y a ceux que l’on ne va plus voir pendant quelques temps, et il y a celui que l’on n’avait pas vu depuis longtemps. Lui, c’est Eric Maxim Choupo-Moting, dont la cote est remontée en flèche hier soir, jusque dans les travées hautes des tribunes Auteuil et Boulogne. Depuis le mois d’avril dernier et ce fameux match face à Strasbourg (2-2), qui devait être le match du titre, on a plus beaucoup vu Choupo-Moting. Ce joueur né à Hambourg (il a la double nationalité camerounaise et allemande) et agé de 30 ans, fût ce soir-là le héros malheureux du PSG : après avoir ouvert le score pour Paris, il empêche malencontreusement Nkunku de marque le but de la victoire parisienne, qui aurait été synonyme de titre… Hier soir, les kops et le public parisiens ont scandé son nom durant de longues minutes, car cette fois « Choupo » ne s’est pas raté : un but somptueux d’une frappe précise du gauche après un festival technique au coeur de la défense toulousaine, pour débloquer un match bien mal engagé pour le PSG, et un second d’une frappe sèche du droit sur une offrande de Juan Bernat, qui termine dans la lucarne de Baptise Reynet.

Dans la vingtaine de tirs parisiens face à Toulouse, Eric Maxim Choupo-Moting est celui qui a le plus tenté (6, avec Mbappé)

Thomas Tuchel, qui connaît bien Choupo-Moting pour l’avoir eu dans son effectif à Mayence a dû lui aussi apprécié au cours de cette sale soirée pour les (autres) attaquants parisiens. Le parc des Princes a chanté, et s’est mis debout pour celui qui est entré définitivement dans le coeur des supporters parisiens.

Côté statistiques, l’attaquant camerounais entré en début de match à la place de Cavani blessé, a joué ses premières minutes sous le maillot parisien cette saison. La saison dernière, Choupo-Moting a participé à 22 matches et marqué 3 buts en étant titulaire à 8 reprises. Vu sa performance hier soir et dans le contexte actuel de l’effectif offensif du Paris Saint-Germain, l’international camerounais devrait avoir du temps de jeu dans les semaines à venir.

Eric-Maxim Choupo-Moting a marqué hier soir son 1er doublé depuis qu’il porte le maillot du PSG, 2 ans après ses deux buts avec Stoke City face à Manchester United

Occupation et ultra-domination

Dans ce match ultra-dominé par les parisiens avec 48% de ballons joués dans les 30 derniers mètres du TFC, Choupo-Moting est monté en puissance au fil de ses 31 ballons touchés, pour en convertir 2 en buts, dont l’ouverture du score.

 

En plus de son aisance balle au pied, et de son adresse devant le but hier soir, Choupo-Moting a participé à la construction des attaques parisiennes, comme le montre la heatmap ci-dessous, et sa position souvent en retrait aux 20 mètres. Un rôle de relayeur idéal pour les latéraux, à l’image de son second but consécutif au débordement de Juan Bernat.

 

 

A moins d’un transfert avant la fermeture du marché le 2 septembre prochain, Choupo-Moting devrait retrouver un place de titulaire dès vendredi soir pour le déplacement à Metz. Par les temps qui courent, le Camerounais  est devenu quasi indispensable, et comme Thomas Tuchel a pu lui souffler, on lui souhaite de continuer sur sa lancée. 

 

Crédits : psg.fr, sofascore.com, whoscored.com, @OptaJean

Rédaction pour Paris United, Fredi

 

 

 

 

Paris United

GRATUIT
VOIR