à la uneAprès match

Nouveau record pour le PSG, Monaco coule

Après son nul à Naples, Paris voulait poursuivre son sans-faute en Ligue 1 pour un 13ème succès en 13 matchs. Thomas Tuchel conserve son 3-4-3 mais effectue des changements suite à cette semaine européenne.

 

Paris qui mène à la pause grâce à la VAR

Monaco réalise une bonne entame de match car la première frappe est monégasque, elle est l’oeuvre de Diop mais passe au-dessus de la barre transversale d’Areola.

La réaction parisienne est instantanée et à la 4ème minute, sur une frappe ratée de Neymar, Cavani est à l’affût au deuxième poteau et marque. L’arbitre fait appel à la VAR pour valider ce but. La frappe de Neymar se transforme en passe décisive, confirmant les bonnes statistiques de Cavani contre Monaco. Il a marqué lors des 10 de ses 12 derniers matchs contre l’ASM toutes compétitions confondues soit 13 buts.

Monaco tente de réagir à la 10ème minute par l’intermédiaire de Falcao, lancé en profondeur par Ait Bennasser, il se présente face à Areola mais Kherer effectue un retour énorme et stoppe l’attaquant monégasque.

Paris répond dans la foulée et marque une deuxième fois, encore une fois par l’intermédiaire d’Edinson Cavani. Diaby est servi par Neymar. Le jeune Parisien glisse le ballon à Cavani, qui le pousse dans le but vide. L’Uruguayen est signalé hors-jeu dans un premier temps mais le but sera une nouvelle fois validé après avoir fait appel à la VAR. C’est un doublé pour l’Uruguayen.

Paris tient le ballon dans ce premier quart d’heure. Les Parisiens ont plus de 80% de possession du ballon depuis le début du match. Et ils ont déjà fait un break dans cette partie, 0-2.

Juste avant la demi-heure de jeu, les monégasques tentent de réagir en se procurant une grosse occasion, manquée par Mboula sur un centre de Sidibé et prolongé par Diop au deuxième poteau.

Cette affiche du dimanche soir est un match étonnant, le rythme ressemble à celui d’un match amical. Après ses deux buts dans le premier quart d’heure, Paris gère le rythme et Monaco n’arrive pas à mettre de l’intensité pour revenir. Tous les ballons passent par Neymar pendant cette mi-temps. Les parisiens tentent des frappes lointaines lors de ces cinq dernières minutes de la première mi-temps, par l’intermédiaire de Nkunku puis Diaby mais Benaglio réalise deux très beaux arrêts.

Malgré un pressing moins intense qu’à leur habitude, les parisiens ont parfaitement géré leur première période, les joueurs du club de la capitale ont eu la maîtrise du ballon.

Dans le temps additionnel, un magnifique une-deux entre Draxler et Nkunku, l’allemand marque mais le but est refusé pour le PSG, encore une fois après l’appel à la VAR.

 

Une deuxième mi-temps insipide

La deuxième mi-temps commence par un coup dur pour les monégasques puisque Jordi Mboula se blesse et sort sur civière alors qu’il avait remplacé Chadli en 1ère période. Wilson Isidor prend sa place.

Edinson Cavani y va de son triplé, A la 54ème minute, Rabiot lance Diaby dans la profondeur côté gauche et le Titi parisien adresse un centre à mi-hauteur pour El Matador qui pousse d’un plat du pied le ballon au fond des filets. 0-3.

C’est la 4ème fois que l’Uruguayen marque au moins 3 buts lors d’un match de Ligue 1 Conforama en 173 matchs.

Peu avant l’heure de jeu, Wilson Isidor s’offre une occasion devant le but parisien. Sa frappe vient frôler les montants de la cage parisienne.

C’est juste après cette action la que Kylian Mbappé décide d’accélérer, il prend de vitesse Sidibé et obtient un pénalty. Neymar transforme le pénalty et inscrit son 10ème but de la saison en championnat, 0-4, 64ème minute.

Petite frayeur à la 66ème minute lorsque Kylian Mbappé reste à terre après un contact avec Jemerson, l’attaquant se tient la cheville mais finit par se relever. Plus de peur que de mal.

Premier changement pour le club de la capitale à la 69ème minute avec l’entrée de Nsoki à la place de Draxler. Le PSG conserve son 3-4-3, Nsoki s’installe sur le côté gauche, Diaby permute à droite et Nkunku passe au milieu avec Adrien Rabiot.

Quelques minutes après, le technicien allemand opère un double changement avec les entrées de Di Maria et Choupo-Moting respectivement à la place de Diaby et Nkunku.

Mbappé marque à la 76ème minute ce qui aurait pu sauver son match assez timide mais refusé pour une position de hors-jeu. Paris gère sa fin de match et l’emporte sans problème face à de faibles et limités monégasques.

Le club de la capitale continue sa folle série en tête du championnat de Ligue 1 Conforama avec 13 victoires en 13 matchs. Les parisiens égalent un nouveau record, la plus longue série de victoires de son histoire dans cette compétition (record détenu sous les ordres de Laurent Blanc, qui était de 13 victoires d’affilées du 20 mars au 30 août 2015). Les hommes de Thierry Henry ont fait un match indigne d’une équipe de Ligue 1 et devront montrer beaucoup plus s’il veulent se maintenir dans l’élite.

 

Les notes

Areola (6): Il n’a presque pas été sollicité pendant ce match et a été correct sur le peu de travail qu’il a eu à faire.

Kehrer (6,5): Match costaud de l’international allemand, il est l’auteur d’un geste défensif décisif juste avant le deuxième but parisien.

Thiago Silva (6): Pas grand-chose à faire pour le capitaine parisien mais solide quand il le fallait. Régulier sur ce début de saison en Ligue 1.

Kimpembe (6): Comme ses deux collègues, peu de travail pour lui dans ce match mais il a fait le job.

Diaby (7): Très bon match du titi parisien, double passeur décisif et très actif ce soir. Le jeune parisien prouve encore une fois que le technicien allemand a raison de lui faire confiance.

Nkunku (6): Bon match du jeune parisien dans une position inhabituelle pour lui, il a tenté d’apporter le surnombre sur son côté droit et a été actif lui aussi.

Rabiot (6,5): Il effectuait son retour dans le onze parisien. Il a réalisé un match correct avec beaucoup de ballons touchés, le deuxième meilleur total du match. Pas mal de ballons grattés, Adrien a fait le job ce soir.

Draxler (6): Énorme depuis quelques temps dans ce nouveau registre, Julian a fait un bon match ce soir et devient de plus en plus important dans ce milieu de terrain parisien.

Neymar (7): C’est le joueur qui a touché le plus de ballons dans ce match. Pas mal de déchets ce soir, il a cependant inscrit un but et une passe décisive ce soir. Il a joué facile ce soir.

Mbappé (5): Il a été le plus discret des attaquants parisiens. Pas très impliqué face à son ancienne équipe. Un éclair sur le pénalty provoqué à l’heure de jeu. On attend bien plus de lui.

 

Homme du match

 

Cavani (8,5): Très peu de ballons touchés dans ce match mais un triplé pour lui. Opportuniste, c’est tout ce qu’on lui demande.

 

Yann Pougeux

Paris United

GRATUIT
VOIR