Après matchL'équipeLe Club

Neymar fait taire le Groupama Stadium

En l’espace de trois matches et huit jours, le PSG vient de frapper fort. Une entrée en lice très remarquée en Ligue des Champions, entre deux victoires consécutives et similaires en Ligue 1, offertes par Neymar. Hier encore à Lyon, le Brésilien a démontré sa motivation et sa détermination, sans fausse note. 

Trois clean sheet en une semaine pour Navas et le PSG

A Lyon hier soir lPSG s’impose à nouveau sans prendre de but, et c’est la 3ème fois en huit jours. Après Strasbourg (1-0) puis la démonstration face au Real Madrid (3-0), Kaylor Navas démarre idéalement sa carrière à Paris. Au dela des performances du gardien parisien, c’est toute l’équipe du Paris Saint-Germain qui en impose en ce moment. En effet, il faut remonter à la 2ème journée de Ligue 1 et le déplacement à Rennes (1-2) pour retrouver la trace d’un but encaissé par le PSG. Depuis, et avec 3 gardiens différents (Areola face à Toulouse, puis Bulka à Metz) le PSG avance dans sa saison avec une réelle montée en puissance. 

Une domination écrasante de la part du PSG à l’extérieur face à l’OL

Sous les yeux d’un Jean-Michel Aulas dépité, le PSG de Thomas Tuchel a surclassé l’OL, comme il l’avait fait face au Real Madrid de Zidane en milieu de semaine. A l’extérieur, la prestation parisienne hier soir est une des plus abouties en championnat depuis un long moment. Comme le montre l’infographie ci-dessus, la domination du Paris Saint-Germain a été impressionnante tout au long du match, et c’est Lyon qui a joué en contre ! Au final, Paris s’impose avec une possession habituelle : 63% vs 37% pour l’OL. 

Le PSG était un peu dans son ”jardin” hier, avec des stats dignes d’un match à domicile

Neymar marque les esprits

Dans cette équipe du PSG qui se dessine et monte en puissance au fil du temps, il y a aussi et surtout le retour en grâce de Neymar. En deux matches de championnat pour son come-back, Neymar apporte 6 points à Paris. A lui seul, le phénomène brésilien représente tout ce qui sépare une grande équipe, d’une très grande équipe. Dans un match ou le PSG était en mode rouleau-compresseur, ce Neymar là symbolise tout ce qui sépare l’OL du PSG : une classe d’écart. 

Une position moyenne très avancée et exclusivement à gauche pour un Neymar qui éclaire le jeu parisien

Avec ses 90 ballons joués, Neymar a tout fait : il a éclairé le jeu parisien par ses décalages dans le jeu et sa capacité à perforer le bloc lyonnais. En fin de match, malgré la bronca permanente du public lyonnais à son égard, c’est lui-même qui s’est chargé d’éteindre le Groupama Stadium, avec un but dont il a le secret. En deux matches, Neymar inscrit deux buts somptueux, et il y a probablement peu de joueur au monde qui sont capables de l’imiter en ce moment. 

Dans le placement de Neymar hier soir, il y a eu également beaucoup d’intelligence tactique. En effet, l’OL ayant décidé de jouer en 3-5-2 avec Dubois et Koné très haut dans les couloirs, la clé était sans aucun doute dans le dos de ces deux-là. L’infographie ci-dessous démontre comment Neymar s’est joué de son compatriote brésilien Marcelo, par moment poussé au supplice. L’attaquant parisien a littéralement étouffé son adversaire. Et c’est tout sauf un hasard si son but est construit et se termine dans cette zone. 

Comme il y a huit jours après le match face à Strasbourg, on se prend maintenant à regarder le calendrier pour savoir quand va-t-on revoir Neymar. Compte-tenu de sa suspension en Ligue des champions , Neymar en profite pour briller en championnat. Et bonne nouvelle, il y une journée de Ligue 1 cette semaine, et il ne faudra attendre que trois jours pour revoir le Brésilien , face à Reims au Parc des Princes ce mercredi. On a presque hâte d’y être. 

Crédits psg.frsofascore.comwhoscored.com

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR