à la uneActualités du ClubAprès matchConférence de presseInterviewsL'équipe

Conférence de presse de Thomas Tuchel : « Presque qualifié n’est pas qualifié »

Une fois n’est pas coutume, ce soir le PSG est parvenu à s’imposer malgré un match assez poussif. Une importante victoire face à Manchester United, qui permet non seulement aux Rouge et Bleu de rester en course pour une qualification en 1/8 de finale de Champions League, mais également de prendre la tête de leur groupe. Bien entendu, comme à son habitude, Thomas Tuchel s’est exprimé après la rencontre.

Qu’est-ce qui prédomine ce soir ? Le soulagement, la fierté, quel est le sentiment ce soir ?

« On est arrivés à Old Trafford avec la nécessité de gagner, c’est un des plus grands défis du monde de gagner ici. L’équipe a montré qu’elle n’accepte pas de perdre. On a eu deux phases avec beaucoup de qualité, on a souffert mais on a toujours été solidaires, gardé la confiance et c’est le plus important : ne pas accepter de perdre ici aujourd’hui.« 

Qu’est-ce qui a fait la différence ?

« On a commencé très fort, on a joué en 4-3-3 pour contrôler le match. Apres le premier but on n’a pas assez adapté notre position, on n’a pas assez bougé pour continuer de contrôler le match, on a perdu confiance, on a perdu la possession du ballon.  Durant la première mi-temps on a gardé la même structure, mais on a commis des erreurs, on n’a pas contrôlé les contre-attaques, on a eu beaucoup de chance de ne pas encaisser de deuxième but. On a ensuite changé en 5-3-2, ce qui a créé plus de mouvement, plus de confiance. C’était très important que Thilo (Kehrer), Mitch (Bakker) et Rafa (Rafinha) entrent avec l’énergie nécessaire, pour donner un bon impact et pouvoir gagner.

Est-ce que vous avez compris pourquoi Fred n’a pas été expulsé à la 20ème minute ? 

« J’ai eu l’impression qu’il avait mis un coup de tête, mais je ne l’ai pas vu à l’écran. Après, s’il a eu un jaune c’est qu’il a fait quelque chose, et donc il méritait un rouge. Je ne peux pas dire pourquoi, je n’ai pas compris. »

Est-ce que vous diriez que vous êtes presque qualifié ce soir ? Ou vous préférez rester prudent ?

« C’est le mot, presque qualifié n’est pas qualifié, je ne vais pas laisser un seul joueur croire qu’on a tout fait. On s’est battu pour arriver ici, c’était dur et je ne vais pas laisser un seul gars penser qu’on est déjà qualifiés, pour cela, il est nécessaire de continuer à travailler et de garder la même mentalité. »

Un mot sur la prestation de Neymar ? Il n’est pas à 100%, mais il a été décisif.

« Oui, il a été décisif, comme Marquinhos, les deux gars décisifs au Portugal, ce sont des leaders qui ont pris leurs responsabilités. »

Après la rencontre, Marquinhos a dit que vous aviez fait preuve de beaucoup de confiance envers le groupe ?

« J’essaye toujours de faire preuve de confiance, c’était une situation extraordinaire, on en a parlé dimanche, pour recommencer cette saison, pour montrer un autre visage. Je pense que Marqui est responsable de ce résultat, j’espère qu’on pourra continuer comme ça. »

C’est une période difficile, vous êtes très critiqués malgré matchs gagnés, mais ce soir est-ce qu’il y a de la satisfaction de voir que les joueurs se battent, vous soutiennent ?

« C’est nécessaire d’être un coach durant les moments difficiles. J’apprends chaque jour, je n’ai jamais arrêté de les pousser, j’espère que l’équipe a le sentiment que nous sommes proches, et c’est bien que tout le monde veuille des résultats. Je suis très heureux mais en même temps très vigilant, je vais leurs demander de continuer. »

Paris United

GRATUIT
VOIR