à la uneAprès matchOeil du supporter

Comment le PSG a éteint Old Trafford

En ce lendemain de victoire historique (la 1ère d’un club français à Old Trafford), les superlatifs pour qualifier la prestation du PSG hier soir ne manquent pas. A la hauteur de la qualité de jeu des hommes de Thomas Tuchel, les synthèses et les commentaires sont élogieux. Hier soir, c’est un PSG conquérant, collectif et hyper appliqué qui s’est imposé à Manchester, invaincu depuis la prise de pouvoir de Solskjaer (11 matches). Revenons en détail et en statistiques sur cette production parisienne, de très haut niveau. 

Un coach, des joueurs et un système au top-niveau

Après ce match aller de 1/8èmes de finale de ligue des Champions, c’est la force collective du PSG qui a impressionné, et durant tout le match. Positionnés dans un solide schéma en 4-5-1, les joueurs parisiens n’ont offert aucune faille à leurs adversaires. La défense très « internationale » choisie par Tuchel [ Buffon (ITA) – Bernat (ESP) Kimpembe (FRA) Thiago Silva (BRE) Kehrer (ALL) ] a été infranchissable. Les attaquants mancuniens s’y sont heurtés en permanence sans trouver les solutions pour la mettre à la faute.

Le milieu de terrain du PSG a été l’autre secteur clé : Verratti et Marquinhos se complètent à merveille, et ils ont « sorti » Pogba de son match. Matic et Herrera ont été eux aussi aspirés par la tactique parisienne : Manchester n’a pas existé. Au pressing, Dani Alves et Draxler ont été parfaits, et dans la continuité de ce travail (collectif) de sappe, Di Maria est double-passeur décisif. A la finition, deux champions du Monde (donc deux français !) : Kimpembe pour son premier but en match officiel, et Mbappé, « l’homme-fusée ». La symphonie parisienne a récité son football et sa tactique à la perfection, avec ses artistes du moment, le chef d’orchestre Thomas Tuchel peut être fier de sa production !

Par moments très équilibré, le match a basculé pour le PSG en début de seconde période

Possession et utilisation à l’avantage du PSG

Comme le montre l’infographie ci-dessous publiée par whoscored.com, la possession est à l’avantage du PSG : 56% vs 44%. C’est Marco Verratti qui a le plus touché le ballon, et plus largement tout l’axe parisien (Thiago Silva, Kimpembe, Marquinhos er Draxler). La qualité de passes de toute l’équipe parisienne est également à relever (87% de passes réussies), symbolisée par les 2 passes décisives de Angel Di Maria.

 

La bataille du milieu de terrain

Dans ce secteur, avec un pressing efficace et des transmissions rapides les parisiens ont harcelé et annihilé leurs adversaires du milieu de terrain. Le bloc équipe du PSG à l’image de ses 5 joueurs au cœur du jeu (Verratti-Marquinhos-Alves-Bernat-Draxler) a occupé les espaces comme il se doit, sur toute la largeur. Les Mancuniens ont voulu répondre par plus d’impacts et d’agressivité, mais ils sont tombés dans le piège, et Paul Pogba en particulier.

Symbole de la domination parisienne « tout-terrain » et de ce clean-sheet à Old Trafford : les Mancuniens n’ont eu aucune position de frappe dans les 6m de Buffon.

Zone de tirs :

Manchester United                           PSG

 

Le PSG de Thomas Tuchel a fait un grand pas vers les quarts de finale de la ligue des Champions. Au-delà de cette retentissante victoire chez un cador européen, c’est la manière et l’expression collective du PSG qui marque les esprits. Sans Neymar et sans Cavani, les parisiens ont trouvé les ressources et les solutions pour se mobiliser, et réussir le match parfait. Dans 3 semaines, au Parc des Princes il s’agira de terminer le travail pour retrouver le parfum des quarts de finale, que le PSG n’a plus connu depuis 2016. Et pour ça, nul doute que Thomas Tuchel aura un nouveau plan de jeu.

Sources et images : psg.fr, sofascore.com, whoscored.com

Rédaction pour Paris United, Fredi