Photo : Conférence de presse de Mauricio Pochettino le 30 juillet 2021.
à la uneAvant matchCompétitionsConférence de presseDirigeants & StaffLe Club

Trophée des Champions : Lille v PSG – Conférence de presse de Mauricio Pochettino : «Une revanche contre nous-mêmes»

Retour imminent à la compétition pour le Paris Saint-Germain, qui disputera le Trophée des Champions dimanche soir (20h), face au LOSC de Jocelyn Gourvennec. À la veille de s’envoler pour Tel Aviv, où se déroulera la rencontre, le coach Mauricio Pochettino s’est rendu à la traditionnelle conférence de presse d’avant-match. 

L’effectif n’étant pas au complet, est-ce que ce match n’arrive pas un peu tôt ? Est ce qu’une fois que vous aurez récupéré tous vos joueurs il restera de la place pour les jeunes ?

Mauricio Pochettino : «Le Trophée des Champions se joue maintenant et on doit s’adapter. Notre effectif n’est pas au complet mais il n’y a pas d’excuses avant ce match, on doit être prêts. Par rapport aux jeunes, ils ont eu un rôle fondamental dans cette pré-saison. On est contents de ce qu’ils ont montré. Il y a un grand futur a l’académie. Selon l’effectif qu’on aura a la fin du mercato, on verra si on a plus ou moins d’espace pour eux, mais on espère en avoir pour qu’ils aient des possibilités.»

Les joueurs arrivés en derniers comme Mbappé, Kimpembe et Wijnaldum seront-ils du voyage en israël ? Pourront-ils jouer contre Lille ?

Pochettino : «On est en train d’analyser avec le staff technique et médical, et on verra demain la situation individuelle de chacun.»

Face à Lille, abordez-vous ce Trophée des Champions avec un esprit de revanche ? 

Pochettino : «Ce n’est pas une revanche contre Lille, mais plus une revanche contre nous-même. Perdre la Ligue 1 et la demi-finale de Ligue des Champions nous a laissé un goût amer. Ce qu’on veut, c’est gagner chaque compétition. Nous n’avons pas tous nos joueurs, on aimerait que ce soit le cas pour aligner notre meilleure équipe. Mais on n’a pas d’excuse, nous sommes le PSG et nous devons y aller avec une mentalité de winner. Lille a mérité de remporter la Ligue 1 et nous, nous avions la possibilité de le faire et nous avons laissé échapper des points, notamment contre Reims. »

Comment se passe l’intégration d’Hakimi ? Que peut-il vous apporter cette saison ?

Pochettino : «Hakimi peut aider l’équipe de plusieurs façons, surtout dans l’aspect offensif. Il a des caractéristiques que peu de joueurs ont avec un fort potentiel physique et technique. C’est aussi un latéral qui a mis beaucoup de buts dans sa carrière et notamment la saison dernière à l’inter. Il a eu la malchance d’avoir le Covid en arrivant au PSG, comme c’est arrivé pour beaucoup, mais son adaptation est bonne.»

Ciblez-vous encore quelques postes au mercato ?

Pochettino : «On regarde les possibilités et les options qui apparaissent. On travaille dessus avec le club, en toute discrétion. On est contents du travail qui a été fait jusqu’à maintenant. Un club comme le PSG est toujours ouvert a s’améliorer. »

Quelle serait la position préférentielle pour Wijnaldum ?

Pochettino : «Wijnaldum est un joueur qui peut apporter autant offensivement que defensivement. Il peut s’adapter a jouer plus haut ou plus bas. Il est agressif dans les deux secteurs, il peut arriver dans la surface adverse pour marquer, presser en phase défensive, récupérer des ballons et être agressif dans les duels. C’est un joueur complet, on en est très contents.»

Êtes-vous heureux de jouer le Trophée des Champions en Israël ? Vous êtes-vous préparer pour jouer dans des conditions humides ?

Pochettino : «Bien sûr, on est très contents, pour moi ce sera la première fois que j’irai à Tel Aviv. On va jouer dans la chaleur et l’humidité mais on a déjà eu les mêmes conditions a Seville et au Portugal. Les conditions seront les mêmes pour les deux équipes. »

Puisqu’il vous manque beaucoup de joueurs cadres, voyez-vous Lille favori dimanche ?

Pochettino : «En tant qu’entraineur du PSG, je ne vois pas une autre équipe favorite que la nôtre.»

Savez-vous comment vous allez utiliser les gardiens et articuler la hiérarchie ?  Comment gérer la concurrence entre Navas et Donnarumma ?

Pochettino : «Ça se fera naturellement. Dans le football, il faut prendre des décisions. Apporter du naturel dans la relation, c’est le plus important pour maintenir une ambiance saine, compétitive mais loyale. Les intérêts du groupe passeront toujours avant les intérêts individuels. Avoir Navas, Donnarumma, Rico et Letellier, c’est un avantage énorme. Les entraineurs aiment n’avoir pas seulement 11 joueurs, mais 22 du même niveau pour que celui-ci augmente. Le PSG doit gagner chaque compétition et les saisons sont longues, donc nous avons besoin d’avoir du haut niveau dans l’effectif. »

Pourquoi ne pas avoir mis fin aux rumeurs qui vous envoyaient ailleurs cet été?

Pochettino : «Nous sommes des professionnels du football et nous ne sommes pas là pour démentir des rumeurs. Nous avons travaillé tout l’été sur le mercato pour construire la meilleure équipe possible. Autant moi que le club savions que nous n’avions pas besoin de démentir les rumeurs. Les rumeurs sont es rumeurs.»

Quelle impression vous donne Ramos depuis qu’il est arrivé ?

Pochettino : «Comme pour tous les joueurs qui sont arrivés au PSG cet été, nous en sommes très contents. Ce sont des joueur que nous avons choisi pour apporter des choses différentes au groupe.»

Paris United

GRATUIT
VOIR