à la uneLe ClubLes joueurs

« Saga Africa » du PSG : des joueurs, des stars, de belles histoires

Larrivée du sénégalais Idrissa Gueye au PSG est loccasion de faire un focus sur les joueurs africains passés par le club de la capitale. De lAlgérie au Libéria, en passant par le Tchad, voici un panel de ces footballeurs pas comme les autres, qui ont amené à la fois un peu de leurs styles et de leurs cultures au sein du Paris Saint-Germain.

Les joueurs sénégalais ayant évoluer au PSG

La liste des joueurs africains passés par le PSG que nous vous proposons ici n’est pas exhaustive. Certains ont marqué l’histoire du club à tout jamais, et ils sont nombreux. Parmi les différents pays représentés, c’est le Sénégal qui détient la « colonie » la plus importante. En effet, Idrissa Gueye est le 8ème joueur d’origine sénégalaise à porter les couleurs du PSG. Avant lui, sept autres joueurs que nous vous présentons en quelques mots, dans l’ordre chronologique :

Sarr Boubacar : 1979-1983, attaquant atypique, 98 matches et 27 buts marqués en 4 saisons passées au club, aucune sélection avec l’équipe du Sénégal. Il revient au PSG en 1998, et devient entraîneur-adjoint, notamment aux côtés de Luis Fernandez de 2000 à 2003.

Oumar Sène : de 1985 à 1992, cet attaquant en provenance du Stade Lavallois effectue plus de 200 matches avec le PSG, et marque 18 buts. Fait marquant et historique : il est l’auteur de l’unique but face à Monaco, le 11 avril 1986, qui offre au Paris Saint-Germain son 1er titre de champion de France (victoire 1-0, 89ème)

Jules Bocandé : 1986-1987, attaquant, en une seule saison il marque 6 buts en 41 matches joués. Après 73 sélections avec son pays le Sénégal, il deviendra entraîneur de 1995 à 1996

Alboury Lah : 1989, il terminé meilleur buteur du championnat sénégalais et il est recruté par Francis Borelli. Son nom ne restera pas dans les mémoires en raison de blessures à répétition qui annihilent son passage au PSG

Oumar Dieng : 1994-1996, défenseur, en 2 saisons il apparaît à une cinquantaine de reprises sous les couleurs parisiennes, avant de migrer vers la Sampdoria de Gênes

Aliou Cissé : de 1998 à 2001, il participe à plus de 60 matches avec le PSG, il est vice-champion de France en 2002, et finaliste de la coupe de la Ligue cette même année avec le club de la capitale. Il est l’actuel sélectionneur du Sénégal, finaliste de la dernière CAN.

Boukary Dramé : natif de Villepinte, il est formé au Paris Saint-Germain avant de passer professionnel en 2005. Il effectue 2 saisons avec le PSG, et fait partie des vainqueurs de la coupe de France 2006.

Idrissa Gueye est donc le 8ème joueur sénégalais à porter les couleurs du PSG, et vous retrouverez sa présentation ici : https://parisunited.fr/lequipe/le-mercato/idrissa-gueye-une-sentinelle-bien-armee/

Le TOP 10 des joueurs africains du PSG

Aux côtés des joueurs sénégalais Oumar Sène, cité pour son but historique qui permit au Paris Saint-Germain d’être sacré champion de France pour la 1ère fois de son histoire (1986), et de l’emblématique Sarr Boubacar, s’il fallait sortir un TOP 10 des joueurs d’origine africaine qui ont marqué l’histoire du PSG, les 8 autres pourraient être ceux-ci :

Mustapha Dahleb (ALGERIE) : de 1974 à 1984, le génial meneur de jeu algérien porte le maillot parisien à plus de 300 reprises. Durant cette décennie, il marque 98 buts et délivre 80 passes décisives. Il est aujourd’hui le 5ème meilleur buteur de l’histoire du PSG, derrière Cavani, Ibrahimovic, Pauleta et Rocheteau. Artiste.

Georges Weah (LIBERIA) : durant 3 saisons, de 1992 à 1995 il effectue 137 matches sous les couleurs du PSG, et marque 55 buts. Il termine meilleur buteur de la ligue des Champions en 1995 avec le Paris Saint-Germain en inscrivant 8 buts, ce qui lui vaut d’être élu joueur africain de l’année, et ballon d’or cette même année. On se souvient entre autres, de son but exceptionnel face au Bayern Munich de Oliver Kahn, en Allemagne, en novembre 1994. Légende.

George Weah (Libéria), vient de marquer à Munich, le grand Bayern est à terre

 

Nambatingue Toko (TCHAD) : en 5 saisons de 1980 à 1985, il marque 45 buts. Il est entré dans l’histoire du Paris Saint-Germain en 1982, en étant l’auteur du 1er but du PSG en coupe d’Europe face au Lokomotiv Sofia. Unique.

Jay-Jay Okocha (NIGERIA) : il se fait remarquer lors de la coupe du Monde 1998 en France, avec la sélection du Nigéria, et notamment par Charles Biétry – président délégué du PSG. Le patron des sports de Canal+ voir en lui le successeur de Raï et Leonardo. En 113 matches sous les couleurs parisiennes, de 1998 à 2002, il marque à 20 reprises. Star.

François MPelé (CONGO) : un peu plus loin dans le temps, ce joueur natif de Brazzaville marque l’histoire du PSG en terme de longévité. En 6 saisons, il marque près de 100 buts (97) en 217 matches sous les couleurs parisiennes. Exemplaire.

Amara Diane (COTE D’IVOIRE) : en provenance du RC Strasbourg, l’attaquant ivoirien évolue à Paris de 2006 à 2008, il marque 20 buts en 89 matches. Et il restera dans les mémoires parisiennes avec un statut de héros, un soir de victoire à Sochaux (1-2 en mai 2008) grâce à un but décisif, synonyme de maintien.Talentueux.

Serge Aurier (COTE D’IVOIRE) : il fait partie de l’histoire récente du Paris Saint-Germain (2014-2017), sous l’ère de Laurent Blanc. Il rejoint la Premier League et le club de Tottenham en 2017 après 81 matches sous le maillot parisien. Incompris.

Ali Benarbia (ALGERIE) : à l’aube des années 2000 (1999-2001), en provenance des Girondins de Bordeaux, il joue 62 matches avec le PSG et marque 2 buts, avant de rejoindre lui aussi la Premier League, à Manchester City. Expérimenté.

 

Les pays les plus représentés

Avec 8 représentants, le Sénégal de Idrissa Gueye est donc la nation africaine qui compte le plus de joueurs ayant porté la tunique parisienne. L’Algérie se situe en seconde position avec 7 joueurs, tandis que le Cameroun complète ce podium avec 6 joueurs. La Côte dIvoire arrive ensuite avec 5 joueurs et l’on trouve plusieurs nations à 3 joueurs dont le Nigeria (Okocha, Ogbeche, Okpara), le Congo, la Tunisie et le Mali. Le Maroc de Talal El-Karkouri compte 2 joueurs, comme le Liberia de Georges Weah et James Debbah, ou encore le Togo. Le Bénin de Stephane Sessegnon est représenté par un seul joueur, tout comme le Ghana, la Guinée ou le Tchad de Toko.

 

 

Sources et images : psg.fr, ouest-france.fr, francefootball.fr

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR