Adli
à la uneLe ClubPrésentation

Adli et Bordeaux sont en forme, Paris va devoir se méfier

Samedi après-midi, Yacine Adli va affronter son club formateur. Un match forcément particulier pour ce Francilien de naissance et qui n’a quitté le PSG qu’au mercato d’hiver dernier. 

Il a longtemps fait partie de ces espoirs du club parisien, ceux qu’on imaginait intégrer les pros et jouer dans son club. Yacine Adli, c’est le parcours classique de nombreux jeunes formés au PSG. Il y a de la qualité, tout le monde y croit, mais l’exil est obligatoire pour grandir. Le Bordelais est un milieu de terrain avec de belles qualités techniques et un volume de jeu intéressant qui lui permet de se projeter et de finir les actions.

Preuve de son potentiel, il est régulièrement appelé en sélection, chaque année, depuis les U16. Il a quand même participé à ses premières rencontres professionnelles au PSG. Mais voilà, depuis l’arrivée des Qataris, l’exigence est montée de plusieurs crans et il n’y a plus le temps, pour de nombreux jeunes, de se faire la main que quelques matchs. Il faut être bon tout de suite. Alors, Yacine Adli a décidé de quitter le club de la capitale pour rejoindre les Girondins de Bordeaux contre un chèque de 5,5M€ et un pourcentage sur la plus-value à la revente.

Après six mois premiers mois compliqués, il s’impose, depuis le début de saison, comme un élément important du milieu de terrain bordelais. Le week-end dernier, il a même inscrit ses premiers buts chez les pros, avec un doublé, devenant par la même occasion le plus jeune joueur des Girondins à inscrire un doublé. Son entraineur, Paulo Sousa, ne tarit pas d’éloges sur ce grand espoir. Il a même déclaré que s’il « continue comme ça, il a tout pour arriver dans l’élite du football ». L’ancien Parisien va pouvoir évaluer sa progression contre son club formateur dès samedi.

 

Des Girondins en progrès

 

En plus d’Adli, c’est l’ensemble de l’équipe bordelaise qui est en progrès. Actuellement 5èmes à trois points du leader parisien, les joueurs de Paulo Sousa restent sur une série de six matchs sans défaite (3 victoires, 3 nuls). Le contenu est de plus en plus intéressant avec une recherche de la transition, un milieu de terrain capable de trouver des passes pour casser des lignes, et des joueurs offensifs qui font mal sur les appels en profondeur. Jimmy Briand en est un symbole avec des jambes retrouvées et une efficacité plus qu’intéressante puisqu’il en est déjà à trois buts cette saison. Les Girondins ont aussi trouvé un leader. Koscielny, arrivé d’Arsenal, est peut-être le joueur qui manquait à cette équipe, tant au niveau caractère, de l’expérience, qu’au niveau défensif. Evidemment, l’entraineur portugais n’est pas étranger à tout cela. Il est en train de mener son équipe à l’image du joueur qu’il était. L’ancien de la Juventus était un beau milieu de terrain, au volume de jeu impressionnant et avec une excellente qualité de passe. Si son équipe progresse, c’est qu’il a trouvé les joueurs idéaux au milieu pour réaliser ce qu’il veut mettre en place. Bordeaux a souvent manqué, ces dernières saisons, les matchs clés pour basculer d’une saison moyenne à une bonne saison. En recevant le PSG, les Girondins ont l’occasion de montrer qu’il faudra compter avec cette saison, mais aussi de rattraper leurs rivaux du jour en tête du classement. Alors, est-ce enfin la bonne saison pour Bordeaux ?

Crédit photo : Sud Ouest

Paris United

GRATUIT
VOIR