Crédits photo : AFP/ Franck Fife
à la uneActualités du ClubCompétitionsL'équipeLe Club

Noël Le Graët encense Paris et Lyon 

La Champions League 2019/2020 n’est pas terminée et pourtant, celle-ci est déjà historique. Jamais deux clubs français n’étaient allés si loin une même année. Un parcours qui satisfait Noël Le Graët, particulièrement critiqué suite à la décision d’arrêt de la Ligue 1 en raison du covid-19.

Deux clubs français dans le dernier carré, personne n’aurait osé y croire il y a de cela quelques jours et pourtant le PSG et l’OL l’ont fait. Une performance notable en coupe d’Europe dont s’est réjoui Noël Le Graët dans les colonnes du Parisien :

« Je suis vraiment content. Les deux équipes ont fait des matchs de très haut niveau. Lyon a été exceptionnel contre City et les joueurs PSG ont montré qu’ils avaient une condition physique et un moral à toute épreuve. C’est très mérité pour nos deux clubs. Je suis très fier d’eux. »

Si Noël Le Graët se félicite de l’arrêt de notre championnat et s’en sert comme argument quant aux qualifications de Lyon et Paris, il faut rappeler que Leipzig et le Bayern ont eux repris leur championnat et qu’ils n’ont pas eu de problèmes de rythme, on ne les a jamais senti atteint physiquement :

« Force est de constater qu’ils se sont très bien préparés. Le PSG et l’OL ont bien profité du repos et ont mis en place un deuxième cycle de préparation physique exemplaire. Et comme mentalement et techniquement, ils n’ont rien à envier à qui que ce soit, cela s’est très bien passé (…) Je pense toujours qu’on a pris la bonne décision entre la maladie, et le fait qu’on devait s’en protéger, et l’argent. J’ai fait un choix très net en faveur de la protection face au coronavirus. »

Ainsi, peu importe le club que l’on supporte, le plus important se situe peut-être dans le fait que depuis maintenant deux ans, le football français ne cesse de briller comme le souligne si justement le président de la FFF :

« On peut toujours mieux faire mais deux clubs français en demi-finale, c’est du jamais-vu. Les équipes nationales vont bien, les féminines sont dans le top 5 mondiales. On ne va pas trop mal dans l’ensemble, non ? »

Source : Le Parisien

Paris United

GRATUIT
VOIR