à la uneLe Club

L’histoire du PSG 1998-2006 : Les maillots, une histoire d’identité

La fin des années 90 et la première décennie suivante sont des années compliquées sur le plan sportif pour un PSG en perte de vitesse. Le club procède également à une mue au niveau des maillots. Le traditionnel maillot «Hechter» disparaît sous la coupe de Nike et des références y sont régulièrement faites de 1998 à 2006. Voici un avis de ce qui s’est fait de mieux, ou pas, pendant cette période.

 

« A quand le retour du maillot Hechter ? » Cette question est omniprésente sur les réseaux sociaux. Ce maillot a été porté durant les plus belles saisons parisiennes de l’ère pré-qatari : les années 90. Il résistera même au début de déclin du PSG à partir de la saison 1998-1999.

 

L’héritage de Daniel Hecter et Francis Borelli

Le sacrilège commence à partir de la saison 2000-2001 quand les liserés blancs qui bordaient la bande rouge centrale disparaissent. Un premier pas pour un changement radical la saison suivante : le bleu devient nuit et la bande rouge, plus fine, est placée côté cœur. C’est la fin de la touche Hechter. Quelques années plus tard, de nombreux maillots y feront référence.

Mais la tunique « coup de coeur » évoque un autre président parisien. Le maillot extérieur de la saison 2002-2003 fait écho à celui porté lors des déplacements du PSG entre 1978 et 1981 et au Parc des Princes de 1981 à 1990 : l’ère Francis Borelli.

Vêtus de ce maillot blanc avec des bandes rouge et bleu qui tombent sur l’écusson, les joueurs de Francis Borelli remportent les premiers titres et écrivent les premières pages européennes de l’histoire du PSG.

Crédits : Leparisien.fr

 

L’éphémère tenue third 2002-2003 : le maillot de la poisse

Crédits : archivesparisfootball

Esthétiquement, cette tunique peut plaire à certaines personnes. Chacun ses goûts. Mais sa courte vie est l’une des raisons de sa sélection.  Lors de la saison 2002-2003, Paris présente un troisième jeu de maillot qui ne sera porté qu’à une seule occasion : au stade Vélodrome.

Ce 12 avril 2002, Luis Fernandez et ses hommes s’inclinent face à l’OM (1-0). Cette tenue ne sera plus utilisée de la saison et n’a pas rencontré d’engouement sur le plan commercial. Le maillot n’aura donc connu que la défaite.

Paris United

GRATUIT
VOIR