à la uneActualités du ClubLe Club

Les premiers mots de Nicolas Boffredo, nouveau président du CUP

Comme annoncé il y a peu, Romain Mabille a décidé de quitter la tête du Collectif Ultras Paris. Son successeur, Nicolas Boffredo, a accepté de répondre à quelques questions auprès de France Bleu.

Âgé de 36 ans, habitué du virage Auteuil depuis une vingtaine d’années et ancien « Monsieur Tifos » du CUP, Nicolas Boffredo a succédé à Romain Mabille à la surprise générale, dont la sienne : « C’est arrivé soudainement, donc non, il y a une semaine je ne m’imaginais pas du tout être président du collectif

Néanmoins, celui-ci est parfaitement conscient des responsabilités et de la difficulté que cela représente, tant de prendre en charge un collectif de plus de 3000 membres que de succéder à Romain Mabille: « C’est une très, très grosse responsabilité. Romain a fait un taf pendant 4 ans plus que correct. (…) C’est sûr que ce n’est pas facile… je ne dirais pas prendre sa place… Parce que, comme je l’ai dit, moi, je ne suis pas là pour prendre la place de Romain. Moi, je ne fais que poursuivre tout ce qu’il a réussi à faire de positif pour le collectif. »

D’ailleurs, une des principales difficultés à laquelle le collectif fait face est lié au nombre de groupes qui le composent, et une des principales tâches qui attend Nicolas Boffredo sera de parvenir à fédérer l’ensemble : « On a un collectif qui est composé de sept groupes. Automatiquement, on a tous des avis qui sont différents. Des membres de l’association ont des avis qui parfois divergent avec les décisions prises par le bureau du CUP. Après, voilà, ce n’est pas facile non plus avec le Covid-19 parce qu’on ne se voit pas. (…) Donc, on va dire que l’idée est de garder un peu les liens qu’on a depuis quatre ans, garder l’unité. »

Enfin, si la direction du club souhaite voir le nombre de supporters présents remonter, malheureusement la situation sanitaire actuelle risque de contrarier cet objectif, malgré toute la bonne volonté du CUP, comme le souligne si bien son nouveau président : « Moi, personnellement, je ne suis pas trop confiant. Et de toute façon, la plupart des gens ne le sont pas non plus. Pour moi, cette année, ça va être une saison blanche, un peu comme tous les groupes Ultras en France. (…) Maintenant, on attend aussi de savoir un peu si ça va se débloquer au cours des mois à venir. Mais je ne suis pas confiant sur ce sujet en tout cas. »

Source & crédit photo : France Bleu

Paris United

GRATUIT
VOIR