à la uneAprès matchArticleL'équipeLe ClubLes joueurs

Paredes – Verratti: Un duo qui peut faire mal

Le duo Paredes – Verratti a de nouveau été très intéressant, vendredi soir, face à Montpellier tant à la récupération que dans l’utilisation du ballon. Pochettino semble vouloir les installer comme titulaires.

Sur le papier, ce duo excite les amoureux du jeu. En installant Paredes et Verratti devant la défense, Pochettino semble avoir pris le parti d’aligner deux joueurs de football au milieu du terrain. Parce que l’interrogation est là.

Avec ce football fait d’intensité, de pressing, c’est toujours la même question : vaut-il mieux avoir des joueurs qui courent mais qui ont du déchet ou deux joueurs qui courent moins mais dont on sait que l’utilisation du ballon sera optimale ? Évidemment, l’idéal est d’avoir des joueurs qui peuvent faire les deux.

En prenant l’initiative d’installer l’argentin et l’italien au milieu, Pochettino semble avoir répondu. Dans l’utilisation du ballon, le PSG n’a pas mieux dans son effectif aujourd’hui. Les deux joueurs savent jouer court, long, trouver des passes qui font mal, et même celles auxquelles on ne pense même pas.

En première période, Paredes a d’ailleurs réalisé un festival dans ce domaine. Alors oui, on peut toujours dire que Montpellier était à 10, qu’ils ont vite été dépassés, et c’est vrai. Malgré tout, les passes de Paredes, ni Gueye, ni Herrera ni Danilo ne sont capables de les réaliser. Avec Verratti, l’entente semble très bonne mais c’est souvent le cas entre deux joueurs qui sont amis avec le ballon.

Sur le côté athlétique, il y a la légende qui veut que Verratti ne peut pas jouer plus de 60 minutes. Premièrement, c’est faux puisque l’italien a déjà réalisé de grosses prestations sur 90 minutes et plus. Le problème, c’est qu’il a eu un passage à vide et que c’est depuis entré dans la tête des gens.

Un duo qui empêche Neymar de venir trop bas

Pour Paredes, il sait mettre de l’impact défensivement. Alors oui, c’est vrai, il manque un peu de volume de course. Mais est-ce qu’en le faisant jouer plus souvent, en ayant des séances plus intenses, il ne peut pas progresser ? Évidemment que si. L’argentin est comme tous les êtres humains : si vous vous entraînez à courir 5km, vous ne courrez que 5km. Si vous vous entraînez à courir 10, vous serez alors capables de courir 10. CQFD.

Hier soir, Verratti a touché 137 ballons et Paredes 115. Ils ont récupéré respectivement 10 et 5 ballons. De plus, ce duo permet une chose essentielle au jeu de PSG. Comme le ballon arrive plus haut, Neymar, Mbappé, voire Di Maria ne sont pas obligés de décrocher, de jouer très bas, pour venir toucher le ballon et organiser. Ils peuvent alors se situer plus haut, dans les intervalles et les interlignes et avoir moins de courses à faire pour créer des différences.

Personne ne dit que Paredes est le meilleur milieu du monde. En revanche, au PSG, aujourd’hui, il peut apporter ce que peu de joueurs de l’effectif actuel sont capables de faire. Et puis, même s’il ne tenait pas 90 minutes, ne vaut-il pas mieux commencer avec Paredes pour bien utiliser le ballon quitte à faire entrer un Herrera ou un Gueye ensuite? Non seulement, ils apporteront un volume de course, mais leur fraîcheur devrait leur permettre d’être moins en difficulté avec le ballon face à des adversaires qui commenceront, eux, à être fatigués.

Oui, le bémol se situe quand le PSG rencontrera une équipe qui met de l’intensité et de la densité au milieu. Sauf que non seulement presque toutes les équipes sont en difficulté cette saison athlétiquement, mais c’est chaque saison la même chose. Le PSG ne rencontre aucune équipe qui le met en difficulté jusqu’aux huitièmes de finale de la Ligue des champions. Alors, dans le doute, espérons que ce duo sera au niveau le jour J.

Paris United

GRATUIT
VOIR