à la uneActualités du ClubLe ClubLes joueurs

Neymar en entretien dans Sept à Huit : « Je suis heureux au Paris Saint-Germain »

L’émission dominicale de TF1, Sept à Huit, proposait ce soir un entretien avec le meneur de jeu brésilien du Paris Saint-Germain, Neymar. L’occasion pour le joueur de revenir sur différents aspects de sa vie : ses blessures, sa famille, son goût pour la fête et le PSG.

Neymar est assez rare à la télévision française, encore plus lorsqu’il s’agit de médias non sportifs. Autant dire que l’entretien réalisé par Audrey Crespo-Mara dans le cadre de l’émission de TF1 Sept à Huit est un événement. La journaliste revient sur la vie du numéro du Paris Saint-Germain, en commençant par parler avec lui de son enfance dans les favelas : « J’ai été élevé dans une favela. Nous n’avons jamais eu une vie de luxe. On dormait tous ensemble dans la même chambre chez ma grand-mère. Nous étions pauvres mais c’était l’un des plus beaux moments de ma vie, je ne pensais qu’au football. Je ne regrette pas cette époque ». Un quotidien de pauvreté que le football lui permettra de quitter très jeune comme il le raconte en ces mots : « J’avais 8 ou 9 ans lorsque l’on m’a découvert. Je marquais beaucoup de buts dans des tournois entre enfants. C’est là où l’on découvert mon niveau de jeu ». Toutefois, le succès ne lui fait pas oublier pour autant sa famille dont il dit : « Je suis loin de ma famille depuis longtemps. Mes parents et ma famille me manquent mais c’est un sacrifice à faire pour avoir la chance de vivre cette vie ». À propos de son père, qui est aussi son agent, il déclare : « Je suis très proche de mon père. Il n’a pas pu réussir dans le foot alors il est allé à l’usine. Nous sommes plus amis que père et fils. On parle beaucoup, on échange nos opinions. C’est un cadeau de Dieu de l’avoir eu comme père ».

Depuis 2017, Neymar évolue au Paris Saint-Germain aux côtés de Kylian Mbappé. Un joueur dont il s’est tout de suite senti proche et sur lequel il déclare : « Avec Mbappé, nous sommes comme des frères. Je suis l’aîné. Je l’appelle Golden Boy car il a du talent mais il a surtout un cœur en or. On se ressemble beaucoup et on a besoin d’être heureux pour bien jouer ». Ensemble, les deux joueurs ont disputé la finale de la Ligue des champions, perdue face au Bayern Munich en août dernier. Une finale qui laisse un souvenir amer au joueur comme il l’explique ainsi : « Je n’ai pas aimé perdre cette finale. J’en ai pleuré car je voulais ramener la coupe en France. Mais nous aurons d’autres opportunités et nous allons tout faire pour la gagner ».

Un moment douloureux qui en rappelle un autre, sa blessure lors de la Coupe du Monde 2014, sur ses terres, au Brésil. Un choc violent au dos qui aurait pu virer au drame. Cette période sombre, le joueur la décrit ainsi : « Ma blessure au dos lors de la Coupe du Monde 2014 a été le pire moment de ma vie. À deux centimètres près, je ne pouvais plus marcher. J’aurai tout perdu : ma vie, mon rêve, ma passion ».

Si les journaux mettent souvent en avant ses prouesses sur le terrain, nombre de gazettes se font aussi écho des penchants certains de la star pour la fête. Un caractère festif dont il ne se cache pas et qu’il justifie en ce mots : « Qui n’aime pas faire la fête ? Tout le monde aime s’amuser. Je sais quand je peux et quand je ne peux pas faire la fête. Beaucoup pensent que je suis immature mais je pense que si on ne vit que pour le football, on finit par exploser. Moi, c’est mon moyen de décompresser et de pouvoir me vider l’esprit. C’est comme ça que je me relaxe et je ne changerai jamais sur ce point ».

À 28 ans, le joueur entre dans une nouvelle phase de sa carrière et de sa vie. Il évoque alors l’avenir, dans son club, le Paris Saint-Germain, où il a réussi à trouver une plénitude après des moments troubles. Il déclare alors : « Je suis heureux au PSG aujourd’hui. Je veux y rester. Je me sens bien, je me suis adapté. Je ne sais pas si c’est moi ou l’environnement qui a changé mais aujourd’hui, je me sens bien. Je veux rester et j’espère que Kylian y reste aussi. Les supporters et nous, les joueurs, on veut que Paris soit un grand club. Moi, je veux jouer au foot et être heureux. C’est le plus important ». Enfin, quand Audrey Crespo-Mara lui demande ce qu’il souhaite pour la suite, l’ancien joueur de Santos répond : « Je veux gagner une Coupe du Monde et au moins une autre fois la Ligue des champions. Je veux gagner, je veux tout gagner ».

Paris United

GRATUIT
VOIR