Crédits photo : Icon Sport
à la uneActualités du ClubLe ClubLes joueurs

Marquinhos au micro de RMC : « C’est le moment le plus important de la saison »

Hier, le capitaine du Paris Saint-Germain, Marquinhos a donné une interview à RMC dans le cadre de l’émission Rothen s’enflamme. Retour sur les déclarations majeures de cet entretien.

Sur le début d’année 2022

« C’est le moment le plus important de la saison, c’est le moment décisif, où il faut monter en puissance, gagner en confiance. Personnellement, je me sens très bien. On a eu le temps de bien travailler les semaines passées. On n’a joué que les week-ends donc on a eu le temps de bien travailler en restant concentrés sur ce dont on avait besoin pour progresser. On arrive dans la meilleure forme pour ce moment de la saison« .

Sur le match aller face au Real

« Le bilan du match a été vraiment très positif. Tout le monde est sûr de ce qu’on a fait sur ce match, on est très content de ce qu’on a réalisé. Je pense que le match retour va être très différent, chaque match a son histoire donc il faut qu’on fasse un meilleur match encore qu’à l’aller. On ne lâche pas, on continue à travailler, on sait qu’on a fait un bon pas mais on n’a encore rien gagné. Il faut continuer à travailler, on veut faire un meilleur match encore que celui qu’on a fait à la maison. Avant un match, on ne sait jamais quelle va être son histoire. On le prépare, on fait des stratégies, on essaye de mettre en place la meilleure tactique possible et quand on voit que ça marche, on gagne en confiance et en performance pendant le match. C’est ce qu’il s’est passé. Dès le début du match, on a été très sûrs de ce qu’on devait faire, on a fait un bon pressing, très haut. Tout le monde a fait le boulot, on a été bon techniquement et ça nous a permis de gagner« .

Sur le niveau de jeu du Real Madrid

« Ça dépend de beaucoup de circonstances du match. Si une équipe laisse le Real Madrid jouer, on connaît la qualité qu’ils ont avec leur milieu de terrain, avec Karim Benzema qui vient jouer entre les lignes, c’est sûr qu’ils vont avancer, avoir le ballon, la possession. Ils ont des joueurs de super qualité. C’est pour ça qu’on a mis cette stratégie en place, avec un gros pressing pour avoir le ballon le plus rapidement possible dans leur camp. On connaît nos forces mais aussi nos faiblesses et on a essayé de profiter de nos forces. Il y avait match nul et on a réussi à marquer en fin de match. Ca nous a beaucoup soulagé, on prend la victoire. Mais on garde les pieds sur terre, parce qu’à 1-0 il n’y a pas beaucoup de différence. Si eux (le Real Madrid) marquent un but, tout est relancé. Tout est ouvert, il faut qu’on fasse un grand match pour sortir victorieux« .

Sur les critiques sur le jeu du PSG

« Il ne faut pas négliger tout ce qu’on a fait depuis le début de la saison. On a fait beaucoup de voyages, d’entraînements, on laisse nos familles à la maison, on fait des allers-retours en sélection. Le journaliste qui a posé la question aussi travaille et il ne valorise pas son travail en posant une question comme ça. Voilà pourquoi ça m’a un peu énervé. J’ai reçu beaucoup de questions sur le même sujet mais plus respectueuses. Tu peux demander si c’est un match important pour le Paris Saint-Germain, si c’est le moment décisif de la saison… Il y a plein de manières de poser cette question et il l’a fait d’une façon qui m’a un peu déçu, c’est pour ça que j’ai réagi de cette manière. Après, c’est dur à expliquer. On a fait de bons matchs, d’autres plus difficiles. Le foot est un peu inexplicable, des fois tu fais des mauvais matchs et tu arrives à arracher une victoire, parfois tu fais des bons matchs et tu n’arrives pas à gagner. Mais les adversaires qu’on rencontre en Ligue 1 ont une manière de jouer totalement différente du Real Madrid. On essaye de s’adapter de la meilleure manière possible pour pouvoir faire des bons matchs plus souvent. On est d’accord. Cette année, on arrive à être très dangereux, mais on est aussi plus vulnérables, on concède beaucoup d’occasions. En tant que défenseur, je le ressens particulièrement. Il faut qu’on comprenne nos faiblesses et nos points forts, et être intelligent pour s’améliorer et être sûrs de gagner en confiance pour les matchs qui vont arriver. Il faut qu’on appuie sur nos points forts pour être sûrs d’être dominants pendant le match pour ne pas exposer nos faiblesses ».

Sur l’animation offensive du PSG

« Ce sont des choix, on connaît notre équipe. Si on met dix défenseurs sur le terrain, c’est sûr que ce sera beaucoup plus facile de défendre. Mais il nous manquerait le côté offensif. C’est important d’avoir un équilibre dans l’équipe. On a des armes offensives très fortes, même exceptionnelles. Contre le Real Madrid, on a réussi à trouver ce point d’équilibre qui nous a permis d’être confortable et confiants pendant le match. Des fois ça marche, d’autres fois moins. En Ligue 1, on a souvent le ballon, on est très heureux sur le terrain mais on est parfois mal organisés sur les contres. Ce sont des petits détails qu’il faut corriger et qui font la différence dans le résultat. Après c’est aussi une question de disponibilités des joueurs. « Ney » (Neymar), est revenu de blessure, le coach essaye de trouver la meilleure manière possible pour que l’équipe puisse se sentir à l’aise. Maintenant on commence à se connaître de mieux en mieux, les trois de devant aussi. C’est pour ça que tout va mieux aujourd’hui et j’espère qu’on va continuer à grandir« .

Sur Kylian Mbappé 

« On voit ce qu’il fait sur le terrain, on sait qu’il est important, il marque des buts, il est décisif… On veut des joueurs comme ça avec nous. On le voit à l’entraînement, il a un pouvoir dans les pieds qu’il est rare de trouver ailleurs. S’il est le meilleur joueur du monde ? Actuellement, je pense, oui. Mais ce n’est pas la question. Des fois les gens me demandent « tu es le capitaine, donc c’est toi le boss de l’équipe ? », mais non. On dit « Kylian Mbappé, c’est la star de l’équipe » ou « Messi c’est le grand joueur, la star de l’équipe »… Moi je dis toujours que tous les joueurs sont importants, même ceux qui ne jouent pas. Je ne vais jamais dire « lui c’est la star, lui c’est le boss »… Il ne faut pas qu’on aille dans ce sens, si un joueur commence à penser comme ça, ça peut créer des ondes négatives avec les coéquipiers pour rien« .

Sur une éventuelle prolongation de Kylian Mbappé

« Oui, on essaye de parler. On a déjà parlé, je pense que tout le monde lui a déjà parlé. Mais on ne va pas parler tous les jours de ça, c’est à lui de prendre la décision. Nous on fait tout pour qu’il sente qu’il est à la maison, qu’il est à l’aise, qu’il est important. Lui marque des buts, il se sent bien, il sait qu’il est chez lui ici. Nous, en tant que coéquipiers, on essaye de le mettre dans les meilleures dispositions pour qu’il soit bien et fasse des gros matchs« .

Sur les critiques à propos de Lionel Messi

« Moi je ne le sens pas particulièrement affecté. C’est un joueur qui a de l’expérience, qui a déjà reçu des critiques, a déjà vécu ce genre de moment. Pour lui c’est une nouvelle vie, une nouvelle équipe, de nouveaux coéquipiers. Beaucoup de choses ont changé pour lui. On voit qu’il progresse tranquillement. Je le sens très bien en ce moment. Il est content, bien à l’entraînement, en match on le voit de plus en plus à l’aise, de plus en plus comprendre les coéquipiers qu’il a autour de lui, notre façon de jouer, qui change de celle d’où il vient. De plus en plus, comme pour Kylian Mbappé, on essaie de le mettre dans les meilleures conditions possibles pour qu’il puisse faire de plus en plus de performances mondiales« .

Sur son avenir à Paris

« Mon avenir c’est le PSG. Leonardo connaît mon envie, le club connaît mon envie, ils savent ce que je veux. Je me mets tranquillement dans la tête que ma place est ici. Le club m’a transmis cette confiance et ce respect qu’il a pour moi, alors tout va dans le bon sens. Pour une prolongation ? Il y a des discussions, mais rien n’est encore fait ».

Paris United

GRATUIT
VOIR