Crédit photo : PSG.fr
à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercatoLes joueurs

Le loft se remplit

Six joueurs de l’effectif parisien sont pour l’instant mis à l’écart et doivent s’entrainer à part. Une façon de leur faire comprendre qu’ils feraient mieux de se trouver une porte de sortie.

Comme l’avait déclaré Christophe Galtier lors de ses premières interviews après sa signature officielle, le groupe professionnel devait être réduit pour bien travailler et laisser un peu de place aux jeunes. Après les mots, les actes.

Lors du départ pour le stage au Japon, Kurzawa, Draxler, Herrera, Wijnaldum et Rafinha étaient restés à Paris et s’entraînaient à part. Depuis le retour, ils sont restés en marge du groupe et ne s’entraînent même pas aux mêmes heures. Ce jeudi soir, un sixième joueur a été envoyé dans ce groupe restreint de joueurs indésirables : Tilo Kehrer.

Il va y avoir plusieurs phases à gérer désormais. Aujourd’hui donc, et comme l’indique la charte de la LFP, le PSG n’a aucune contrainte dans la gestion de son effectif. Ces joueurs vont donc venir au Camp des Loges à des heures définies où ils ne devraient pas croiser le groupe. La raison est d’éviter ce mélange de joueurs qui pourrait pourrir l’ambiance autour du groupe.

Les mis à l’écart vont en revanche bénéficier des installations ainsi que d’entraîneurs et kinés. Le but est de leur permettre de travailler pour être prêt si un club venait les démarcher. Certains sont même concernés par cela. La Roma s’est renseignée sur Wijnaldum. Mais, pour l’instant, le club italien souhaite un prêt quand le PSG veut un transfert. Kehrer est une des pistes envisagées par le FC Séville pour remplacer Jules Koundé parti au Barça. Quant à Draxler, certaines rumeurs font état d’un intérêt de Newcastle.

D’autres joueurs pourraient rejoindre le loft dans les prochains jours

En agissant ainsi, ce qui n’était jamais arrivé sous QSI, les dirigeants parisiens veulent que les joueurs concernés comprennent qu’il n’y aura pas de compromis, qu’ils n’ont rien à espérer, que leur sort pour la saison est scellé et qu’ils feraient mieux de s’en aller. Pour certains, comme Kehrer, Draxler ou Wijnaldum, l’échéance Coupe du monde, eux qui peuvent espérer être appelés avec leur nation respective, peut être un argument supplémentaire pour pousser à un départ.

Il y a de grandes chances que ce loft se remplisse encore dans les jours qui viennent en fonction des recrues qui arriveront. En cas de signature de Renato Sanches, on peut facilement imaginer un milieu venir intégrer ce groupe.

Il restera ensuite à régler le problème d’après mercato. Jusqu’au 1er septembre, les clubs sont libres de gérer comme ils veulent. Ensuite, la fenêtre de transfert étant fermée et donc les départs impossibles, il pourrait y avoir une guerre qui se déclare entre les joueurs écartés et le club avec un arbitrage de la LFP. À moins que ces joueurs aient saisi le message et se décident, enfin, à quitter la capitale.

Paris United

GRATUIT
VOIR