à la uneAprès matchArticleCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueurs

La lumière Verratti

Face à Brest, Marco Verratti a réalisé une grosse performance. Positionné devant la défense, il est indispensable à cette équipe.

À Lyon, il avait éclairé le jeu lors de la dernière demi-heure, quand il avait été repositionné devant la défense. Face à City, lors de la victoire 2-0, il avait été étincelant dans cette même position. Samedi soir, face à Brest, c’est dans ce rôle qu’il a de nouveau brillé et éclairé le jeu du PSG.

Touchant 126 ballons, le petit italien a régalé. Comme d’habitude, il a permis à son équipe de sortir des quelques moments de pressing brestois, comme sur ce superbe enchaînement quand il trouva Danilo, dans son dos. Quand Paris avait le ballon, il a sans cesse cherché à jouer vers l’avant, cherchant des passes qui font mal à l’adversaire.

Souvent, dans les commentaires, on entend qu’il touche trop le ballon, qu’il le porte trop. Deux raisons peuvent l’expliquer. La première, le manque de mouvement autour de lui, notamment des milieux qui l’accompagnent et qui se cachent. La seconde, c’est que Verratti essaie toujours de fixer, de faire sortir un ou plusieurs joueurs avant de donner, dans le but de créer des décalages.

Il doit jouer devant la défense

Le champion d’Europe, quand il est présent, banalise les performances. C’est finalement quand il est absent qu’on se rend compte de son importance. Parce qu’il faut être lucide : il y a bien un PSG avec et un PSG sans lui.

Face aux bretons, on a même failli assister à un petit évènement. À la quarante-huitième minute, il s’est retrouvé côté gauche. D’un superbe geste, il va trouver Di Maria qui va lui remettre le ballon. Dans un angle légèrement fermé, l’italien va tirer mais son ballon va finir sa course sur le poteau du gardien brestois. En fin de rencontre, alors qu’il était de nouveau en position de frapper, il va parfaitement décaler Kehrer. Malheureusement, ce dernier va manquer le cadre.

Qu’on soit critiques sur ses absences, c’est logique. En revanche, quand il est présent, il n’y a aucune discussion possible : Marco Verratti est indispensable, comme Marquinhos et Mbappé. Mais surtout, dans la configuration de ce PSG, et avec les autres joueurs qui composent l’effectif au milieu de terrain, il doit évoluer devant la défense et nulle part ailleurs. À Pochettino de trouver le ou les joueurs à lui associer autour.

Crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR