à la uneL'équipeLe ClubLes joueurs

Florenzi, Une première qui demande confirmation

Malgré la défaite, Alessandro Florenzi a réalisé une belle prestation face à l’OM. C’est un premier match, mais il offre de belles perspectives à un poste où Paris souffrait.

Arrivé Vendredi, Alessandro Florenzi a donc débuté la rencontre face à l’OM. Certes, Thomas Tuchel n’avait pas beaucoup de choix puisqu’avec Marquinhos absent, Kehrer évoluait en défense centrale aux côtés de Kimpembe. Et l’international italien a réussi sa première, malgré la défaite.

On savait que le joueur avait des qualités offensives et il les a confirmées. Souvent bien placé sur son côté droit, il a multiplié les centres de qualité. En débordant, mais également sans éliminer son adversaire, en le contournant grâce à une qualité technique bien au-dessus de la moyenne. Sur son premier centre, Verratti fut à deux doigts de tromper Mandanda. En seconde période, après avoir été bien décalé par Neymar, il adressa une superbe passe en retrait à Sarabia qui buta sur le gardien marseillais.

Défensivement, il n‘a pas été mis en danger sur son côté mais il a bien fait ce qu’il avait à faire, que ce soit dans les duels, l’agressivité, mais aussi dans la lecture du jeu. D’ailleurs, il a fait partie des joueurs qui ont le plus récupéré de ballons dans la première demi-heure, n’hésitant pas à défendre en avançant et restant placé très haut sur le terrain. Évidemment, on attend de le voir contre une équipe qui jouera plus haut, qui pressera, qui aura d’autres qualités offensives que l’OM de dimanche soir.

Un doute sur sa capacité à enchaîner

Sorti en fin de rencontre, à sa demande, il a fini le match épuisé. Même s’il s’est plus entraîné que la majorité de ses coéquipiers, lui qui avait repris les séances avec l’AS Roma, il n’est pas encore à 100%. D’ailleurs, le vrai doute est là.

Blessé deux fois aux ligaments croisés du même genou, l’italien a du mal à enchaîner depuis. L’avantage, c’est qu’en ligue 1, il ne devrait pas jouer tous les matchs, ce qui devrait lui permettre de récupérer pour être prêt dans les affiches en championnat et en Ligue des champions.

La rencontre face à l’OM suscite de grands espoirs et demande confirmation. Avec Van Der Wiel, Paris avait un contre-attaquant avec une très bonne qualité de centre mais avec de grosses lacunes défensives. Avec Aurier, le PSG avait un joueur puissant, que son dérapage sur Laurent Blanc a stoppé. Meunier avait réalisé dix-huit premiers mois intéressants avant de sombrer. Quant à Alvès, il a fait quelques bons matchs, mais il en est arrivé deux ans trop tard au PSG, au moins. Personne ne dit que Florenzi est un latéral top 5 mondial. Mais avec lui, le PSG a peut-être trouvé un mix entre tous ceux-là : culture tactique intéressante, combattant et sérieux, avec une belle qualité de centre. S’ils arrivent à être tous au top en même temps, une défense FlorenziMarquinhosKimpembeBernat, ça pourrait être bien au-dessus de la défense titulaire des deux dernières années.

crédit photo: onzemondial.com

Paris United

GRATUIT
VOIR