à la uneLes joueursOeil du supporter

Draxler s’invite au casse-tête de Tuchel

Les supporters parisiens ne vivent pas un début de saison de tout repos, entre les blessures, la qualité de jeu proposée et surtout les choix de Thomas Tuchel, on a de quoi faire. Et si le coach allemand devait déjà avoir de sacrés maux de tête avec toutes les options dont il dispose, le retour en forme de Julian Draxler va davantage lui compliquer la tâche.

Eloigné des terrains par une blessure au pied durant deux longs mois, l’Allemand sort de trois matchs plutôt bons. Titulaire contre Brest et Lille, ainsi qu’une bonne rentrée face à Madrid (une des seules satisfactions du match), cela faisait longtemps que l’on avait pas vu Draxler à ce niveau et il est encore loin d’être à 100%. Cela donne bon espoir car le moins que l’on puisse dire c’est qu’il nous avait habitués à des prestations assez fantomatiques depuis la saison dernière. Mais est-ce vraiment dû à son manque de talent ? On a vu de quoi il était capable que ce soit en sélection ou en club, pour beaucoup meilleur joueur allemand lors de l’euro 2016 et la coupe des confédérations 2017, il donne quasiment toujours satisfaction à son sélectionneur. À son arrivée au PSG en janvier 2017, il a enchainé les bons matchs (poussant Di maria à se mettre au niveau) avec en point d’orgue sa prestation XXL lors du fameux 4-0 à domicile face au Barça. Malgré l’élimination au match retour, il finira la saison à un niveau plus que correct, comptabilisant 10 buts et 2 passes décisives en 25 matchs.

Puis après ça, plus rien, ou presque. Mais que s’est-il passé ? Ses six premiers mois étaient-ils de la poudre aux yeux ? À l’arrivée de Neymar et Mbappé,  Unai Emery (entraineur à l’époque) décide de le replacer plus bas sur le terrain pour faire de la place à ses deux superstars, il se retrouve alors dans les trois du milieu, ce qui n’est pas du tout son poste, et « bizarrement » un joueur qui ne joue pas à son poste, il est moins bon… Ça peut dépanner mais en aucun cas cela ne peut devenir une solution durable. Les prestations de Marquinhos peuvent en témoigner ! Malheureusement, et ce malgré le changement de coach, l’Allemand est cantonné à ce rôle depuis des mois, et ses prestations en pâtissent. Ses dernières apparitions ont été plutôt satisfaisantes car il jouait beaucoup plus haut sur le terrain. Titularisé en numéro dix contre Brest, puis, entrant sur l’aile gauche face au Real, il retrouve un rôle plus offensif qui lui va à merveille ! Bien sûr, ce sera pratiquement mission impossible de  retrouver une place de titulaire sur le front de l’attaque parisienne dans le dispositif actuel (4-3-3), il occupe le même poste qu’un certain Neymar. Et le Brésilien jouera s’il est apte, c’est comme ça !

Reste à savoir si malgré la concurrence, Thomas Tuchel réussira à lui donner le temps de jeu nécessaire dans un schéma où il pourra évoluer à son poste, et enfin, retrouver le niveau qui est le sien. Je suis persuadé que son retour en forme est une bonne chose. C’est un joueur intelligent, technique, avec une très bonne frappe de balle, ce qui constituerait un atout offensif non négligeable face aux blocs bas (90% des équipes de Ligue 1). On aura peut-être un début de réponse dès dimanche face à Monaco.

Paris United

GRATUIT
VOIR