Crédits photo : Getty Images
à la uneAprès matchArticleL'équipeLe ClubLes joueurs

Donnarumma – Navas, Le choix cornélien

Pour sa première avec le PSG, Gianluigi Donnarumma a réalisé une prestation sérieuse. Reste désormais pour Pochettino à gérer la concurrence avec Navas sans plomber la saison des deux.

On l’attendait mais personne ne savait quand ça arriverait. Avec le retour tardif de Navas du Costa Rica, c’était l’occasion et Pochettino en a profité pour titulariser Donnarumma pour la première fois de la saison.

Calme, serein, l’italien a réalisé une prestation propre, efficace sur les quelques ballons qu’il a eus à gérer. Dans le jeu au pied, il fut également intéressant, sans chercher à faire compliqué mais en essayant régulièrement de trouver des passes pour relancer le jeu dans des secteurs pour que ses coéquipiers puissent jouer vers l’avant.

Comme Navas à Reims, l’italien a donc participé au deuxième match consécutif du club de la capitale sans encaisser de but. Maintenant, c’est Pochettino qui va être scruté dans sa gestion des gardiens.

Paris l’a vécu avec Trapp et Aréola. La concurrence entre les gardiens n’amène pas forcément une émulation positive qui tire tout le monde vers le haut. Au contraire, les deux gardiens de l’époque, même s’ils n’avaient pas le talent des deux d’aujourd’hui, semblaient tétanisés, presque traumatisés par la possible erreur qui les renverrait sur le banc.

On a vu au Barça et au Réal, un autre choix qui était de faire participer un gardien à la ligue des champions et l’autre au championnat. Mais ça ne dure jamais plus d’un an, celui ne jouant pas la C1 se sentant frustré.

La jeunesse ou la reconnaissance ?

En conférence de presse, l’entraineur argentin a déclaré qu’il n’avait pas pris de décision et qu’il aviserait, pour l’instant, match après match, sûrement en tenant compte de la forme du moment et de ce qu’il verrait pendant les séances.

Mais la situation est-elle durable ? On a, d’un côté, un gardien qui vient de réaliser deux superbes saisons sous le maillot parisien, décisif régulièrement et surtout dans les grands matchs. De l’autre côté, le PSG vient de récupérer un gardien d’à peine 22 ans, vainqueur de l’Euro, qui a débuté à 16 ans en série A et ayant déjà disputé près de 300 matchs professionnels. Même si l’italien semblait parti pour accepter d’être doublure une année, l’épopée victorieuse avec la sélection italienne a sûrement fait évoluer sa position.

Pochettino peut-il jouer sur l’alternance jusqu’à l’un des deux craquent ? Peut-il continuer avec Navas alors que l’avenir c’est Donnarumma ? Peut-il déclasser Navas alors qu’il est irréprochable depuis son arrivée, en plus d’un statut de cadre dans le vestiaire ?

Alors que les partenaires de Marquinhos viennent de remporter leurs cinq premières rencontres de ligue 1, et que la ligue des champions démarre ce mercredi à Bruges, il serait dommage que cette concurrence plombe le bon début de saison du PSG.

Paris United

GRATUIT
VOIR