à la uneArticleL'équipeLe ClubLes joueurs

Donnarumma dans le dur

Gianluiggi Donnarumma a de nouveau vécu une soirée compliquée avec la sélection italienne. Dans la lignée de sa fin de saison au PSG, le gardien italien semble avoir du mal à sortir de la spirale négative.

C’était un soir de mars, à Madrid. Alors que tout le monde attendait la titularisation de Navas, ce fut Donnarumma, pourtant titulaire à l’aller, qui gardait finalement les buts parisiens au match retour, au détriment de l’alternance mise en place par Pochettino.

Alors que le PSG menait 0-1 et ne semblait pas en danger, le portier parisien recevait le ballon, le contrôlait et tardait à relancer. Benzema vint alors au pressing et, suite à un contact, empêchait le gardien de relancer proprement. La suite ? Récupération du Real, but de Benzema et le match bascula.

Depuis, Donnarumma n’a plus montré la sérénité qu’il avait en début de saison. Des erreurs dans les sorties, un jeu au pied déclinant. Rien n’allait. Pire, en sélection, ce fut la même chose. Non pas qu’il se soit rendu coupable d’erreurs flagrantes mais il n’était plus décisif.

Face à l’Allemagne, en Ligue des nations, ce mardi, il encaissa cinq buts. Évidemment, il ne fut pas le seul fautif, loin de là, mais sur le but de Werner, il fut de nouveau à l’origine en ratant complètement sa relance au pied.

Se relever, au PSG, c’est plus compliqué qu’ailleurs

Le gardien italien est donc dans le dur pour la première fois de sa jeune carrière. Ça fait partie d’une carrière et même d’une progression, si on arrive à en sortir. Mais se pose alors la question de comment en sortir ?

Keylor Navas a déclaré récemment qu’il souhaitait rester au PSG. Pourtant, les deux gardiens, qui ont pris le temps d’expliquer que leur relation avait été plutôt bonne, avaient également déclaré qu’ils ne souhaitaient pas revivre une saison identique avec cette concurrence et/ou l’alternance.

Est-ce que le gardien italien s’inquiète pour la saison prochaine ? Est-ce que le match de Madrid lui a fait si mal que cela ? Est-ce qu’il réfléchit à un départ ?

Gianluiggi Donnarumma n’a que 22 ans et il peut se relever. Le problème, c’est qu’au PSG, c’est plus compliqué qu’ailleurs. Même Buffon a pu s’en apercevoir malgré son exceptionnel carrière. Quand, en plus, vous n’êtes pas installé comme numéro et que le numéro 1 bis est un gardien de la qualité de Navas, on est loin de garantir une certaine sérénité propice à la performance des gardiens de but. Sur le dossier des gardiens, là-aussi, l’été risque d’être long et agité.

Paris United

GRATUIT
VOIR