à la uneActualités du ClubInterviewsL'équipeLes joueurs

Choupo-Moting : Une odyssée parisienne

Il n’était pas prévu que le capitaine des Lions indomptables du Cameroun fasse son apparition dans cette édition de la Champions League. Grâce au départ d’Edinson Cavani et de sa non-prolongation pour le Final Eight, Eric Maxim Choupo-Moting sera finalement de la partie. Il reste trois matchs pour atteindre le rêve d’une victoire finale. Nos confrères du quotidien Le Parisien ont recueillis divers témoignages de l’entourage du joueur.

« Cette décision l’avait beaucoup touché »

Il n’est ni évident ni facile de ne pas être convoqué pour la Ligue des champions lorsque son équipe y est conviée. Pourtant, même si cela a été dur, Eric Maxim a su conserver son sang-froid et prendre sur lui. « Il a pris son mal en patience tout en restant positif et en continuant à donner le meilleur de lui-même pour le PSG » selon les dires de son père et agent, Just Choupo-Moting. Un esprit de combativité et de positivisme plutôt rare ces dernières années au sein du vestiaire, à la manière d’un Yuri Berchiche.

Outre cette mise à l’écart – pour faire de la place à Marcin Bulka –, l’appartement du joueur a été cambriolé deux fois en deux mois. Si l’on y ajoute l’épisode de son geste malheureux bloquant un but tout fait suite à une frappe de Nkunku lors de la rencontre contre Strasbourg , le 7 avril 2019. Son père disait à ce sujet : « Il a été très critiqué dans la presse et gravement insulté sur les réseaux sociaux. Il a vraiment fallu qu’il soit costaud moralement. Tout cela aurait pu le faire craquer, sonner la fin de sa carrière. »

Des évènements qui ont traumatisé le joueur. Des amis de longue date comme Paul Pogba ou Leroy Sané ont été parmi les premiers à l’appeler pour lui remonter le moral.

Des cœurs conquis

Il n’aura pas fallu longtemps à l’attaquant camerounais pour devenir l’un des chouchous du Parc des Princes. Sa bonne humeur et la sympathie intrinsèque qu’il dégage en ont charmé plus d’un. Une chanson a même été faite en son nom ! Sa consécration sera lors du match où il a réalisé un doublé face à Toulouse, son « plus beau moment vécu sous le maillot du PSG. »

« Au Cameroun, les gens l’adorent car, bien qu’il n’ait jamais vécu au pays, il a très vite adopté le fighting spirit des Lions indomptables » disait le journaliste et écrivain camerounais Jean-Bruno Tagne. Aujourd’hui, il est le capitaine de la sélection camerounaise.

Un esprit combatif et une volonté à toute épreuve qui, nous le souhaitons, contribuera à amener le club aussi loin que possible tant qu’il sera là.

 

Source : Le Parisien

Propos recueillis par Stéphane Bianchi

crédit photo : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR