à la uneActualités du ClubLe ClubLes joueurs

Arnaud Kalimuendo à So Foot : « Je connais mes capacités »

Arnaud Kalimuendo s’est livré dans une longue interview donnée à So Foot. Au long du papier, le joueur revient sur son expérience de ces deux dernières saisons en prêt à Lens mais aussi sur sa vie au Paris Saint-Germain, son club formateur. 

Le jeune joueur commence par revenir sur son expérience lensoise ainsi : « J’ai déjà appris à appréhender les matchs d’une autre manière. Jouer en Ligue 1, ce n’est pas la même chose que lorsqu’on affronte des équipes de jeunes. Il faut mieux se préparer, mieux connaître son adversaire et très bien se concentrer pour pouvoir appliquer les consignes du coach. Dès février, j’avais inscrit le même nombre de buts en championnat que lors de toute la saison précédente (soit 7). C’était un premier objectif atteint et ça m’a un peu bloqué au moment de passer ce palier. Dans ma tête, je ne pensais qu’à faire mieux, j’étais très exigeant avec moi-même. Il n’y a pas eu de doutes, mais ça ajoute une petite pression supplémentaire là où il ne devrait pas y en avoir. Puis, quand on enchaîne les matchs sans marquer, il y a de la frustration. Mais je n’étais pas inquiet, j’ai continué à travailler pour m’améliorer devant le but et je savais que ça allait finir par revenir.« 

Présent en début de saison au PSG, avant son second prêt à Lens, l’international espoir raconte son expérience dans le vestiaire : « Déjà, c’est une chance de pouvoir s’entraîner avec des joueurs comme Messi, Neymar, Mbappé… Quand tu vois ce qu’ils font à l’entraînement, ça te pousse à faire toujours mieux. D’un autre côté, la progression passe par la répétition des matchs, et rien ne peut remplacer l’expérience d’une rencontre. C’est important de jouer, ça permet aussi de gagner en confiance. À Paris, je me sentais bien aussi. D’un côté, tu as un vestiaire avec plein de stars ; de l’autre (à Lens), c’est une équipe, un collectif. C’est sûr que ce n’est pas simple d’aller parler à Messi ou Neymar quand tu es un jeune de 19 ans. Surtout que je ne suis pas du genre à faire le premier pas. Je parlais plus avec Kimpembe ou Dagba.« 

À la question de savoir s’il avait des contacts avec le club champion de de France pour discuter de son avenir, l’attaquant répond : « Oui, oui, il y en a eu. Maintenant, il y a une réorganisation au niveau de l’organigramme, ce qui fait que je n’ai pas encore eu la possibilité de parler de la suite. Pour l’instant, je suis en sélection, on a un dernier match à jouer demain (en phase de poules des éliminatoires de l’Euro Espoirs 2023). Puis je partirai en vacances, et on pourra discuter du projet autour d’une table.« 

Quant à savoir s’il peut s’imposer au Paris Saint-Germain, Kalimuendo répond : « Oui, je le crois ! Je connais mes capacités, je sais ce que je peux faire. J’ai fait mes deux saisons à Lens, ça a plutôt bien marché, on verra bien. Tout ne dépend pas de moi. Bien sûr que c’est possible ! Tu as cité l’exemple de Kimpembe, avant cela, il y avait aussi eu Adrien Rabiot. Tanguy Kouassi a également joué avant de partir. Chacun a son histoire, chacun a sa destinée, il faut surtout croire en soi. Après, les circonstances peuvent faire que des jeunes ne vont pas réussir au sein du club, mais je crois que ça reste possible, oui. C’est sûr que ça change d’aller voir ailleurs, comme à Lens pour moi. Cela oblige à prendre en maturité plus rapidement. On a grandi au même endroit, avec les mêmes personnes, près de nos familles… En se retrouvant plus loin, on devient plus indépendants, et ça demande d’aller chercher ce qu’on désire. De mon côté, je me savais prêt à faire certains sacrifices, et ça m’a fait du bien de voir autre chose.« 

Sur sa formation parisienne, le buteur explique : « On connaît tous le vivier francilien, qui doit être un des meilleurs en Europe, si ce n’est dans le monde. Il faut aussi souligner la qualité des entraînements et du cadre de travail. On a tout pour progresser, avec aussi de bons éducateurs. Je retiens forcément Thiago Motta, c’est celui qui m’a le plus marqué. C’est une personne très intelligente, il a su nous apporter son expérience professionnelle. Il nous a fait comprendre la différence entre le foot de jeunes et le foot d’adultes, ça nous a obligés à nous surpasser en suivant ses conseils.« 

Retrouvez l’interview complète sur le site de So Foot ici.

Paris United

GRATUIT
VOIR