à la uneAprès matchLes joueurs

Angel Di Maria en apesanteur

Face à une pale équipe niçoise, Angel Di Maria et le Paris Saint-Germain se sont facilités la tâche en une mi-temps. En l’absence de Neymar, l’ailier argentin s’est régalé, bien aidé par son compère Mauro Icardi.

Avec Thiago Silva, tout va

Le PSG a réalisé hier soir à l’Allianz Riviera la meilleure première mi-temps de sa saison à l’extérieur. Et si Angel Di Maria a très bien conclu le travail dans ces 45 premières minutes, il faut souligner le rôle essentiel du capitaine Thiago Silva dans l’état d’esprit de l’équipe. De son poste de leader de défense, il contrôle et dirige tout. Rappelons que Thiago Silva est sorti à la mi-temps, probablement pour être préservé en vue du match de ligue des Champions à venir (Bruges mardi soir), et le contraste entre les deux mi-temps du PSG hier soir est saisissant.

Des statistiques d’occupation impressionnantes pour le PSG hier à Nice

Au final les hommes de Thomas Tuchel s’imposent facilement 4-1 et très largement en terme de possession 61% vs 39%. La domination du PSG se traduit par son emprise au milieu du terrain, et un tiers du temps passé dans les 30 mètres adverses :

Angel Di Maria en apesanteur

Au coeur et à la finition de la prestation parisienne hier soir, il y avait donc « O monstro » (Thiago Silva, qui n’a jamais aussi bien porte son surnom)un côté du terrain, et « El Maestro » (Angel Di Maria) de l’autre. ADM était en apesanteur hier à Nice, et en première période en particulier. Il a converti en but les deux mises sur orbite de Icardi, puis de Meunier. Deux buts  remarquables dont le second qui est un chef d’œuvre de maîtrise technique, le tout dans les airs. Oui, Angel Di Maria a plané sur la rencontre, et il a été par ailleurs omniprésent dans tous les bons coups offensifs de son équipe.

Heatmap de Angel Di Maria lors de ce Nice-PSG : présent dans tous les coups offensifs

Les chiffres du match de Angel Di Maria sont hallucinants : une note proche de 10 dans de nombreux médias sportifs, 2 tirs cadrés et 2 buts, 8 passes clés, 16 centres.

Le positionnement de Angel Di Maria (n°11) dans ce match à Nice était clairement celui d’un attaquant aux côtés de Mauro Icardi (n°18). Un duo qui a fonctionné à merveille : 3 buts et 1 passe décisive à eux deux.

Comme le souligne nos confrères de Opta, Angel Di Maria est devenu en 3 mois l’un des joueurs clés dans les différents systèmes de Thomas Tuchel. En terme de statistiques, il atteint les sommets, et il est le seul à venir tutoyer Kylian Mbappé. Rien que ça. En ligue 1 et en 2019, Angel Di Maria est impliqué dans 20 buts.

Avec ce Di Maria là, c’est sûr le PSG peut voyager. Prochaine étape, à Bruges mardi soir sur la scène européenne. Et on a hâte d’y être, au moins pour revoir Angel Di Maria et le spectacle qu’il propose.

 

Crédits : psg.fr, sofascore.com, whoscored.com, @OptaJean

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR