herrera psg
à la uneL'équipeLes joueurs

Ander Herrera : préparé pour le combat

Arrivé libre cet été en provenance de Manchester United, le milieu espagnol qui fêtera son trentième anniversaire dans quelques jours débarque dans le vestiaire parisien avec humilité et une certaine expérience. Au PSG, comme ailleurs par le passé, il devrait être ce joueur polyvalent donc précieux dans un effectif, comme les aime Thomas Tuchel.  

Bilan de pré-saison

Ander Herrera est arrivé au tout début du mercato parisien (le 4 juillet), ce qui lui a permis d’effectuer toute la préparation d’avant-saison avec le groupe de joueurs disponibles du Paris Saint-Germain. L’idéal évidemment pour s’intégrer dans un nouvel effectif, et pour un joueur réputé pour son professionnalisme

Le milieu de terrain originaire de Bilbao et du Real Saragosse, son club de coeur où il a débuté sa carrière, est donc au top physiquement, et il a participé en tant que titulaire aux 5 matches du PSG qui précèdent le début de saison de Ligue 1 : les 4 matches amicaux + le trophée des Champions face au Stade Rennais. 

Durant ces 5 matches, Ander Herrera a joué 313 minutes, soit les deux-tiers du temps. Dans le contexte d’une préparation, avec un effectif élargi et un turn-over nécessaire, c’est beaucoup, et cela peut être un message envoyé par Thomas Tuchel. A titre de comparaison, le temps de jeu de Herrera durant cette période pré-saison est dans le top 5 des joueurs les plus utilisés, comme Juan Bernat (334 min.) ou Thilo Kehrer (327 min.), même si c’est loin derrière Kylian Mbappé (369 min.) et Pablo Sarabia (365 min.).

Globalement, les débuts de Ander Herrera sous les couleurs du PSG sont réussis, son expérience et son sens tactique sont avérés, toujours au service du collectif. Les premiers signaux de son entente avec Marco Verratti au milieu du terrain, ou avec son compère Pablo Sarabia dans un registre plus offensif sont annonciateurs d’un recrutement judicieux. 

Herrera, Sarabia, complicité naissante ?

Les qualités

Le choix de faire venir Ander Herrera date de longs mois, et il est en partie la volonté du coach parisien. Ce n’est donc pas un hasard si l’Espagnol est tout d’abord considéré comme un joueur polyvalent dans l’entre-jeu. Il peut et sera donc probablement précieux et utilisé comme il se doit par Thomas Tuchel, dans une configuration à 3, à 4 ou à 5 hommes au milieu du terrain. A bientôt 30 ans, Ander Herrera possède également cette réputation de joueur fiable et combatif. Complément non négligeable à la palette de l’ancien mancunien, qui pourrait faire rougir son coéquipier Marco Verratti, Ander Herrera semble avoir par moments une attirance pour le but adverse, et sait prendre l’initiative de frappes lointaines ou de délivrer la dernière passe. En cinq matches son compteur statistiques n’est pas encore ouvert, mais cela ne saurait tarder. Dès dimanche soir au Parc des Princes face à Nîmes ? Cela paraît ambitieux…mais ça aussi, Ander Herrera peut l’être. 

Le positionnement

Si l’on regarde dans le rétroviseur et dans son passé récent donc, à Manchester United, il est clair que Ander Herrera excelle au sein d’un milieu fort, dans une position excentrée à droite (c’était le cas en Premier League aux côtés de Pogba et Matic). Rien ne dit et personne ne sait ce que Thomas Tuchel a imaginé. L’effectif du PSG a gonflé cet été, surtout au milieu et c’était nécessaire. En cinq matches, ce que l’on a vu en revanche, c’est une relation Herrera-Sarabia que l’on qualifiera de naissante pour rester prudent (voir infographie ci-dessous), et une complémentarité prédominante sur le côté droit, aux côtés de Verratti et de Thomas Meunier

La position de Ander Herrera lors du trophée des Champions, avec le n° 21 côté droit

C’était un souhait du staff parisien, la concurrence s’annonce sérieuse au milieu de terrain, mais cela peut être aussi le gage de la réussite là où il y a peu de temps le Paris Saint-Germain a failli. Le PSG voudrait doubler tous les postes de son effectif dans ce secteur que cela ne nous surprendrait pas. Un duo de sentinelles axiales (Verratti-Gueye), et deux binômes au coeur du jeu axe droit (Sarabia-Herrera) et gauche (Draxler-Paredes), en fonction des choix et des schémas du coach parisien, et sans oublier Angel Di Maria…Voici ce qui se dessine à ce jour, mais la compétition et les événements à venir pour les uns et les autres feront le reste.

Face à Rennes, le positionnement moyen de Herrera en fonction de ses 78 ballons touchés

Une certitudel’international espagnol et futur trentenaire en a vu d’autres et n’a plus de temps à perdre. Comme à son habitude, Ander Herrera se tient prêt, il est affuté et saura s’adapter, en bon soldat qu’il est. Nul doute que Thomas Tuchel saura en profiter. 

Sources infos et images : psg.frwhoscored.comsofascore.comfoxsportasia.com

Rédaction pour Paris United, Fredi

 

Paris United

GRATUIT
VOIR