à la uneActualités du ClubArticleLe mercatoLes joueurs

À Paris, Cavani est chez lui !

Edinson Cavani a quitté la capitale au début de la période de confinement pour rejoindre l’Uruguay et son village natal, Salto. Dans quelques jours à son retour chez lui, à Paris, le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain pourrait avoir la possibilité de prolonger sa carrière chez les champions de France, pour de nouveaux objectifs. 

La situation

Depuis quelques temps et plusieurs matches avant l’arrêt forcé des compétitions, la possibilité d’un avenir pour le buteur uruguayen au PSG prend de l’épaisseur. Explications.

Avant la crise sanitaire, Edinson Cavani est revenu au premier plan au sein de l’attaque parisienne. Conjugué à la nette baisse de régime de son principal concurrent Mauro Icardi, ce retour en grâce du numéro 9 du PSG lui a redonné de l’élan, et de l’espoir. Celui d’une éventuelle prolongation de contrat avec le Paris Saint-Germain, où il est entré dans l’histoire. 

Au coeur de la période critique que tout le monde connaît, l’économie du football est également impactée. Il est fort probable que le prochain mercato soit fortement troublé, et au PSG comme ailleurs, le marché des transferts s’annonce nettement moins prolifique qu’à l’accoutumée. Edinson Cavani reste une valeur sûre, et une solution avec un ratio « qualité-prix » indiscutable. Sur la scène européenne il est avec son compatriote Luis Suarez (même âge, 33 ans), ou Robert Lewandoski (32 ans) ce type de buteur loin d’être « oldschool ». Le volet économique de la situation actuelle (et qui concerne le meilleur buteur de l’histoire du club) serait donc une des raisons qui va forcément faire réfléchir les dirigeants parisiens. 

Dans son édition dominicale, le quotidien sportif L’Equipe revient sur le dossier Cavani, avec évidemment des interrogations. Ce qui est certain, c’est que les choses ont bien changé, et que la question qui ne se posait plus est redevenue d’actualité : quel avenir pour Edinson Cavani à Paris ? 

Une éventualité à saisir pour le PSG

Du côté du joueur, les velléités de départ se sont estompées. Le sentiment de perte de confiance légitime de Cavani face aux choix de Thomas Tuchel et en conséquence son temps de jeu famélique sont derrière lui. L’attaquant numéro un dans le coeur des supporters n’a rien changé : humilité, travail, disponibilité. Parce qu’il le mérite tant, et avec le temps, les choses ont évolué dans le sens de Cavani, redevenu titulaire. A juste titre. 

Au Paris Saint-Germain, le président Nasser Al-Khelaïfi a recadré l’effectif et ceux qui gravitent autour depuis plusieurs mois : les joueurs doivent s’inscrire dans la politique du club, un état d’esprit qui doit passer avant les considérations financières. Dans la période, le message présidentiel est amplifié. 

Au delà de la faisabilité d’une prolongation de contrat pour l’attaquant parisien, c’est l’intérêt pour le Paris Saint-Germain de conserver Cavani qu’il faut analyser. Rappelons que le recrutement définitif de Mauro Icardi paraît très incertain. Le PSG s’est positionné clairement pour lever l’option d’achat et proposer un contrat longue durée, mais le joueur de l’Inter Milan et son entourage sont indécis, car l’intérêt de la Juventus est également avéré. Et le temps passe. De plus, il est acté que Eric-Maxim Choupo-Moting ne sera pas conservé (fin de contrat au 30 juin prochain). A terme, le front de l’attaque parisienne est dépeuplé.

Il paraît donc évident, si ce n’est déjà fait, que Leonardo et la « famille Cavani » ont des intérêts réciproques à (bien) négocier. Pour le joueur, c’est son demi-frère Walter Guglielmone qui mène les discussions, et l’on sait que ce sont ses prétentions financières qui ont fait avorté le transfert vers l’Atletico Madrid l’hiver dernier. 

En fin de contrat (en juin prochain), la rémunération actuelle de Edinson Cavani au PSG, c’est de l’ordre de 10M€ par saison, hors primes et bonus. Leonardo et le Paris Saint-Germain ont la main, et c’est un avantage considérable. Récemment, le clan Cavani a confirmé que la volonté était de rester en Europe. Leonardo a forcément entendu.  

Les pistes sérieuses

Elles sont finalement réduites au fil du temps. Le rêve du club argentin de Boca Juniors d’accueillir « El Matador » ne se concrétisera pas de suite. Idem pour l’un des clubs phare d’Uruguay le Peñarol de Montevideo. 

Selon la volonté de Edinson Cavani, c’est donc en Europe que la suite de sa carrière semble se profiler.

La piste espagnole menant à l’Atletico Madrid ne serait plus une priorité. En effet, face à la fermeté de Leonardo et au désaccord financier qui a fait capoter les négociations cet hiver, il semblerait que le club madrilène aie changé de cible, et que l’attaquant français d’Arsenal Alexandre Lacazette, soit à nouveau dans le viseur. 

Outre-Manche, l’intérêt de Manchester United n’est plus un secret. Mais cela ressemble plus à un leurre qu’autre chose, même si les Anglais ont flairé le bon coup, pour des raisons économiques avant tout. 

Alors voilà, Edinson Cavani va bientôt rentrer à Paris, et pourrait bien y rester. Lui qui affirme se sentir en capacité de jouer encore deux saisons au plus haut niveau, en Europe donc, à probablement envoyé un message à ses dirigeants. Le staff parisien veut des joueurs exemplaires et Edinson Cavani est emblématique. Dans deux ans, en 2022, le PSG devrait inaugurer son centre d’entraînement unique au monde. Dans les semaines qui viennent, on saura si Edinson Cavani obtient ce qu’il mérite : la reconnaissance pour l’ensemble de son oeuvre, et son statut d’idole du Parc des Princes.

 

Crédits : psg.fr , lequipe.fr ,

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR