à la uneActualités du ClubCompétitionsLes anciens du PSG

Simone, Deux belles années à Paris

Parmi les joueurs importants qui ont joué sous le maillot parisien, il y a eu Marco Simone. Dommage qu’il n’ait pas évolué au PSG dans sa meilleure période.

Quand il arrive en 1997, le PSG vient de remporter la Coupe des coupes en 1996 et perdre la finale de 1997 face au Barça. C’est le gros coup de Michel Denisot à l’été 97 : faire signer Marco Simone en provenance de l’AC Milan. A cette époque, le club italien est au sommet du foot européen et a remporté la C1 en 1994 et perdu la finale de 1995 face à l’Ajax (0-1). Lors de cette finale, l’Italien aura été le premier joueur au monde à jouer avec des chaussures blanches.

Quand il arrive au PSG, le club de la capitale doit jouer le tour préliminaire de la Ligue des champions face au Steaua. Le PSG a perdu le match aller sur tapis vert 3-0 pour avoir fait jouer Laurent Fournier pourtant suspendu. Au match retour, le PSG écrase les Roumains 5-0 et Simone inscrit un des buts de la soirée. Son aventure est lancée. Malheureusement, malgré une belle phase de poule, Paris est éliminé à la différence de buts à cause d’une défaite 1-5 lors de la première journée.

Marco Simone, c’était d’abord un style avec ses chaussures à grande languette qui pendait sur le coup de pied, c’était la mode à l’époque. Mais ce n’est évidemment pas tout. C’était un joueur très vif, technique, capable d’enchaîner très rapidement dans de petits espaces et avec une belle efficacité devant le but.

Un but contre l’OM, ça marque toujours

Lors de sa première saison, l’attaquant italien inscrit 22 buts toutes compétitions confondues dont 13 en Ligue 1. Le PSG termine 8ème mais va compenser avec les coupes. Paris remporte la coupe de France devant Lens 2-1 et Simone y inscrit un but. Le club remporte également la coupe de la ligue face à Bordeaux aux tirs aux buts et l’italien inscrit de nouveau un des deux buts parisiens.

Malheureusement, à l’intersaison 98, Charles Bietry remplace Michel Denisot à la tête du club. Il nomme Alain Giresse entraîneur et recrute les Nantais Ouedec et Loko, lui l’amoureux du jeu à la nantaise. La mayonnaise ne prend pas et Giresse est remercié après une piteuse élimination en coupe d’Europe face au Maccabi Haïfa. En championnat, Paris souffre et termine 8ème. Même les coupes ne sauvent pas la saison cette fois-ci.

Marco Simone n’inscrit que 10 buts dont 9 en championnat, mais il va marquer un but important pour les supporters. Alors que le PSG ne joue plus grand-chose, un soir de mai 1999, à trois journées de la fin, il reçoit l’OM. Un match qui peut tout de même sauver cette saison décevante.

L’OM ouvre le score par un ancien parisien, qui formait le duo d’attaque avec Simone le soir du fameux match contre le Steaua : Florian Maurice. Paris se dirige vers une défaite alors qu’il reste six minutes de jeu. C’est le moment choisi par l’Italien pour sortir le grand jeu. Après avoir pris appui sur Madar, il contrôle, se met en position et enchaîne une magnifique frappe croisée qui trompe Porato. Le match bascule. Madar sert Rodriguez en profondeur qui contrôle, efface Porato et offre la victoire au PSG (2-1).

Après deux ans au club, Simone rejoint l’AS Monaco. Un passage réussi avec 32 buts en 80 matchs, même si on regrettera qu’il n’ait pas évolué dans le meilleur PSG de la décennie 90.

Crédit photo : onzemondial

Paris United

GRATUIT
VOIR