à la uneLe ClubLes anciens du PSG

Les entraineurs qui ont marqué l’histoire du Paris Saint Germain

Le PSG a connu un grand nombre d’entraineurs tout au long de ses cinquante ans d’existence. Certains sont passés très rapidement mais d’autres ont marqué le club. Retour sur ces coachs qui ont laissé leur trace.

Ce n’est pas facile le métier d’entraineur et encore plus au PSG. Entrainer le (seul) club dans la capitale, c’est déjà compliqué, mais avec les moyens mis à disposition, c’est encore pire. Quelques soient les années, le PSG a toujours eu des finances pour construire des équipes compétitives. Et pour diriger ces stars, certains ont plus réussi que d’autres.

Fontaine, Peyroche, les premiers

Évidemment, le premier, c’est celui qui a fait monter le club de la deuxième division à la première : Just Fontaine. Même s’il n’a pas fait une grande carrière d’entraineur, c’est celui qui a mené le club dans l’élite, au terme d’un match de barrage face à Valenciennes. A la fin de celui-ci, le coach parisien fera même un malaise.

Quelques années plus tard, viendra George Peyroche. Arrivé au club en 1979, il y restera quatre ans. L’ancien lillois y pratiquera un football offensif, notamment grâce à des joueurs comme Bianchi ou Dahleb, mais surtout, il sera l’entraineur des premiers titres.

En 1982 et 1983, il sera sur le banc lors des deux premières coupes de France face à Saint-Etienne puis face au FC Nantes, au terme de deux finales spectaculaires. Il emmènera également son équipe jusqu’en quart de finale de la coupe des coupes. Après avoir gagné 2-0 le match aller face Waterschei, dans un Parc des Princes qui atteindra son record d’affluence (+ de 49000 spectateurs), les parisiens s’inclineront 3-0 en Belgique.

Houllier, premier champion de France

Quand il arrive de Lens, il vient pour redonner un souffle nouveau au club de la capitale. Mais sa première saison va aller au-delà de toutes les espérances.

Paris démarre fort et va alors enchainer 26 matchs consécutifs sans défaite, s’inclinant pour la première fois lors de son 27ème match face à Lille, à une époque où le club du nord était la bête noire du PSG. Il sera donc le premier entraineur à vivre la coupe d’Europe des clubs champions sur le banc du club. Il quittera le club en 1988 sur une peu glorieuse septième place au classement.

Arthur Jorge, Fernandez, la montée en puissance

Arthur Jorge arrive avec canal+. Le portugais va alors amener à son deuxième titre de champion de France en 1994, mais va aussi participer à deux demi-finales de coupe d’Europe (C3 en 1993, C2 en 1994).

Avec lui, le PSG va devenir une machine avec un bloc équipe compact et une attaque de feu, emmenée par le duo WeahGinola. Malheureusement, les gens commencent à se plaindre du peu de spectacle, d’une équipe d’abord solide défensivement.

A Cannes, un entraineur, ancien joueur du club, commence à faire parler de lui : Luis Fernandez. Sur la côte d’Azur, il réussit des exploits avec une équipe de jeunes issus du centre de formation et en pratiquant un football spectaculaire. Tout est alors réuni pour l’accueillir dans son ancien jardin.

La première saison, le PSG va terminer troisième du championnat mais atteindre la demi-finale de la ligue des champions en réalisant un six sur six en phase de groupe, en éliminant le Barça de Cruyff mais en butant sur le Milan AC.

La saison suivante, Paris va dominer la ligue 1 jusqu’à la trêve. Mais alors que l’équipe compte jusqu’à dix points d’avance sur Auxerre, les bourguignons vont réaliser un retour exceptionnel pour coiffer le club de la capitale et devenir champion de France. Heureusement, Luis va sauver tout ça en remportant la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, à Bruxelles, face au Rapid de Vienne, grâce à but de Bruno Ngotty. Il quittera le club après ce titre.

Ancelotti, Blanc, les années QSI

QSI a repris le club et l’entraineur est Antoine Kombouaré. Mais alors qu’il est en tête de la ligue 1 à la trêve, Leonardo décide de se séparer du kanak pour le remplacer par Carlo Ancelotti. L’italien se manque et laisse Montpellier s’emparer du titre.

Il va se reprendre la suivante et mener le PSG jusqu’au titre de champion 2013. Il va également atteindre les quarts de finale de la C1 en étant éliminé par le Barça sans avoir perdu (2-2 puis 1-1).

Si Carlo a marqué le club c’est qu’il a lancé le club dans un nouveau monde mais surtout par la classe qu’il dégage. Jamais un mot plus haut que l’autre, l’italien a réalisé de gros coups tactiques. D’ailleurs, tous les joueurs qui ont croisé sa route, même ceux qui jouaient moins, n’en disent que du bien.

C’est Laurent Blanc qui va lui succéder. En trois ans, le français va faire main basse sur tous les titres nationaux, en faisant pratiquer à son équipe ce qui reste, à ce jour, le meilleur football.

S’appuyant sur un trio au milieu, MottaVerrattiMatuidi, il va battre record sur record : nombre de points au classement, possession de balle à outrance, le PSG marche sur la ligue 1. Seul hic, Paris n’arrive pas à passer ce fameux cap des quarts de finale de la ligue des champions.

Les autres

Quelques entraineurs méritent qu’on en dise un mot. Ricardo, ancien défenseur du club, aura passé deux ans sur le banc. Il aura atteint la finale de la coupe des coupes 1997, perdu face au Barça (0-1) à Rotterdam. Il remportera une coupe de France et une coupe de la ligue.

Vahid Halilodzic a également réalisé une excellente première saison sur le banc du PSG ne terminant deuxième qu’à trois points de l’OL. Malheureusement, sa deuxième saison sera moins réussie et il quittera le club avant la fin de la saison.

On peut également citer Tomislav Ivic qui dominera la première division lors de la saison 1988-1989, grâce à une équipe d’une solidité défensive extrême. Malheureusement, alors qu’il est en tête du championnat, il sera battu à Marseille, deuxième à ce moment-là, à quelques journées de la fin. Les marseillais passent devant et Paris terminera deuxième.

Le prochain qui entrera dans cette liste, ce devrait être celui qui amènera la ligue des champions dans la capitale. Espérons que l’attente ne soit pas trop longue.

Paris United

GRATUIT
VOIR