à la uneInterviewsLe ClubLes anciens du PSG

Javier Pastore : ses confidences sur le PSG

L’ancien meneur de jeu parisien Javier Pastore est revenu lundi dans un entretien au site officiel de l’AS Roma sur sa période au PSG. L’occasion pour l’Argentin d’évoquer son expérience en France, son but préféré sous les couleurs Rouge et Bleu, et l’attaquant le plus fort avec qui il a joué.

Il est la première recrue phare de l’ère QSI. Le 6 août 2011, Javier Pastore signe au PSG en provenance de Palerme pour 42M€. Une somme qui est à l’époque un record pour le PSG, autant que pour la Ligue 1. En 7 saisons en France, il remporte 5 Ligue 1, 5 Coupe de la Ligue, 4 Coupe de France et 4 Trophées des Champions. Un des palmarès les plus importants de l’histoire du club, et surtout une place de chouchou du Parc liée autant à son arrivée en grande pompe qu’à sa façon soyeuse de caresser le ballon.

Son expérience parisienne

Javier Pastore

« El Flaco » fait aujourd’hui les beaux jours de l’AS Roma, et c’est pour le site officiel du club de la Ville éternelle qu’il est revenu sur sa période parisienne. Outre les 18 titres soulevés avec le maillot frappé de la Tour Eiffel, le natif de Cordoba se félicite surtout d’avoir vu le club de la capitale grandir dans son sillage. « Ça a été une grande expérience, sept années très denses. Je suis arrivé dans une équipe complètement différente de celle que j’ai quittée. Le club a grandi, comme moi. Il y a eu des changements d’entraîneurs, des progrès géants dans la relation avec les médias, le centre d’entraînement a été rénové, le stade aussi… Tout a été amélioré« , explique-t-il.

« Je suis très content d’avoir été au club pendant cette période de changements. Ça m’a rendu heureux. Quand je suis arrivé, le PSG n’était pas le club que nous connaissons aujourd’hui et je suis fier d’avoir pu apporter ma contribution. Je ne changerais rien. Nous avons remporté tant de titres et j’ai laissé un beau souvenir aux supporteurs français, c’est ce qui est le plus important« , déclare le meneur de jeu, qui reconnaît avoir dû affronter la barrière de la langue pour se faire comprendre de ses coéquipiers.

Son but préféré

Interrogé sur son but préféré sous les couleurs Rouge et Bleu, le créateur avait l’embarras du choix parmi les 45 buts qu’il a inscrit, mais c’est sans hésiter son but en Champions League face à Chelsea, après un slalom dans la défense des Blues, que Pastore met en avant : « Je suis entré en jeu à cinq minutes de la fin du match et j’ai réussi à mettre un but magnifique auquel personne ne s’attendait. C’est assurément l’un des plus beaux« , raconte-t-il.

 

https://platform.twitter.com/widgets.js

Le coéquipier avec lequel il préférait jouer

Zlatan Ibrahimovic, Neymar, MBappé, Di Maria, Draxler, Cavani… On peut dire que Javier Pastore a côtoyé du beau monde au Paris Saint-Germain. Mais lorsqu’on lui demande le coéquipier avec lequel il se sentait le mieux sur le terrain, c’est le « Matador » qui tient une place de choix dans son coeur. « Il y en a beaucoup mais l’attaquant le plus fort avec qui j’ai joué, c’est Edinson Cavani. Son style de jeu épouse parfaitement mes qualités. J’aime donner des passes décisives et j’ai eu un bon feeling avec beaucoup de mes partenaires mais, avec lui, c’était encore autre chose. C’est un tueur« , s’enthousiasme le milieu de terrain.

Sans manquer d’avoir une petite pensée pour celui qui était véritablement le joueur alpha de l’effectif lors de son époque parisienne. « Difficile aussi de ne pas citer Ibrahimovic. Si l’on prend en compte tout ce qui peut entrer en ligne de compte, notamment le mental et le professionnalisme, il est incroyable. Il est celui qui m’a le plus donné envie de progresser. Rien qu’en le regardant s’entraîner, tu apprends. On est encore en contact, on a un lien très fort. C’est l’un des meilleurs coéquipiers que j’ai jamais eu« .

https://platform.twitter.com/widgets.js

https://platform.twitter.com/widgets.js

 

 

Paris United

GRATUIT
VOIR