à la uneActualités du ClubInterviewsLe ClubLes anciens du PSG

Cavani v Bianchi : Dialogue entre deux légendes du club

Dans le PSG Magazine de ce mois de mai, dans la rubrique les légendes du Parc, on assiste à une rencontre entre Carlos Bianchi et Edinson Cavani, deux grands numéros 9 de l’histoire du club. Un entretien intéressant marqué par un grand respect mutuel.

Même s’il n’est resté que deux saisons, et à une époque où le club se construisait et ne gagnait pas encore de titres, Carlos Bianchi fait partie de l’histoire des grands numéros 9 du PSG. En 80 matchs sous le maillot rouge et bleu, il a inscrit 71 buts.

Edinson Cavani fait lui aussi partie des joueurs historiques. Au club depuis 2013, il a inscrit 200 buts en 301 rencontres, ce qui en fait le meilleur buteur de l’histoire du club.

Pour PSG Magazine, les deux joueurs se sont rencontrés pour la première fois. Ils ont alors échangé sur leurs souvenirs, leurs parcours, notamment avec le maillot parisien.

On y apprend que Cavani admirait Carlos Bianchi. Un amour réciproque quand l’Argentin déclare qu’il trouve l’Uruguayen monstrueux dans ses courses, son travail défensif et qu’il ajoute qu’il « a toujours admiré le sens du sacrifice de l’Uruguayen. Il est difficile, pour un joueur à son poste, de faire autant de sacrifices pour ses coéquipiers ».  Des sacrifices qui trouvent peut-être leurs origines au début de la carrière d’Edi. En effet, il nous apprend, dans cet entretien, qu’il a commencé le football en jouant numéro 6, même s’il marquait déjà beaucoup de buts.

Cavani et son premier but contre Ajaccio

Ils sont revenus également sur leurs premiers souvenirs marquants sous le maillot du club de la capitale. Un premier mauvais souvenir pour Bianchi qui s’était fait une triple facture ouverte contre Barcelone en match amical en octobre 1974. Mais un second souvenir plus joyeux avec une volée inscrite contre Marseille qui avait donné la victoire à son équipe 4-3. Quant à « El Matador », il se souvient de son premier but au Parc, contre Ajaccio. Paris était mené 1-0 malgré une domination de tous les instants. Ils étaient tombés sur un Ochoa en feu mais l’attaquant uruguayen avait alors hérité du ballon côté droit. Il était rentré à l’intérieur et avait décoché une frappe intérieur pied gauche exceptionnelle qui était allée se loger dans la lucarne du gardien mexicain.

Ils ont également évoqué l’évolution du club. Bianchi a raconté qu’à son arrivée, « il y avait du monde au Parc des Princes, mais pas de vrais supporters, dans les virages, comme c’est le cas aujourd’hui ». II ajoutera que « la pelouse était également mauvaise, trop souvent sablée. Aujourd’hui, elle est exceptionnelle. J’ai d’ailleurs dit au jardinier qu’il rendait la vie difficile aux joueurs. Maintenant, les joueurs n’ont plus d’excuses quand ils envoient le ballon en tribune ».

Cavani confirmera en ajoutant qu’il était heureux et que les supporters le lui ont bien rendu. Même s’il déclare qu’il « joue d’abord pour ses partenaires, son club, l’amour des supporters est la récompense de ses efforts, son travail et son comportement ».

Un beau moment d’échange entre deux légendes du club à retrouver dans PSG magazine du mois de mai.

Paris United

GRATUIT
VOIR