à la uneDirigeants & StaffOeil du supporter

Thomas Tuchel, vu d’Allemagne : le PSG lui va si bien

Avec lui, le PSG peut voyager en ligue des Champions. Facile à dire après une aussi brillante victoire à Old Trafford, mais tellement vrai. Dans son pays d’origine, et du côté de Dortmund en particulier, les spécialistes s’accordent à dire que le PSG tient en Thomas Tuchel le coach idéal pour atteindre ses objectifs les plus élevés. Ses joueurs sont unanimes : le coach allemand peut les emmener loin, très loin. Le PSG se met enfin à rêver plus grand. Et Thomas Tuchel y est pour beaucoup.

Thomas Tuchel devant son banc à Old Trafford pour l’un de ses matches références avec le PSG

Des débuts prometteurs

En Allemagne, là où il a débuté sa carrière d’entraîneur (en 2009), Thomas Tuchel a laissé une trace indélébile. A Mayence, il a installé et stabilisé le club en Bundesliga, et l’a emmené en Ligue Europa. Puis à Dortmund, où il succède à Jurgen Klopp (aujourd’hui entraîneur de Liverpool), il fait du Borussia un réel concurrent à l’hégémonie du grand Bayern. Sous la direction de Tuchel, le fameux « BVB » s’affirme et s’inscrit dans la durée.

Dans ces deux clubs, Thomas Tuchel s’est imposé rapidement, avec brio. Et l’histoire est en train de se répéter au PSG.

A Mayence, vingt jours après sa nomination et dès son troisième match de championnat, il fait tomber le Bayern Munich de Louis Van Gaal (2-1) ! Par la suite, il propulse le Borussia Dortmund vers un niveau jamais atteint en ligue des Champions et notamment deux matches de très haut niveau contre le Real Madrid (2-2 à l’aller et au retour en 2016), pour terminer 1er de leur groupe devant les merengue.

A Paris, Tuchel impose sa méthode : rigueur et autorité dans l’organisation, respect des fondamentaux, exigences tactiques sur le terrain. Comme en Allemagne ou il a débuté, Thomas Tuchel est parti sur de très bonnes bases au PSG, ou il a déjà installé son emprise indiscutable. Il lui reste à réaliser le plus compliqué : confirmer dans la durée.

Thomas Tuchel et le PSG : des objectifs communs très élevés

 

Le relationnel avec ses joueurs

Vu d’Allemagne, c’est une constante et un de ses points forts : la gestion de son effectif. Thomas Tuchel sait tirer le meilleur de ses joueurs, individuellement et collectivement. Comme le souligne le grand journal quotidien généraliste « Süddeutsche Zeitung », nul n’oublie que « Le Paris Saint-Germain n’a jamais débuté une saison aussi bien qu’avec Thomas Tuchel.» La presse allemande est unanime sur les qualités relationnelles du coach parisien envers ses joueurs : « il sait faire évoluer son équipe dans différents schémas tactiques maîtrisés », et « donne du temps de jeu à ses jeunes joueurs ».

Au PSG, et dans la continuité de ses expériences passées, Thomas Tuchel applique naturellement son mode de management. Proche de ses joueurs et de son staff, il fixe le cadre et impose les règles de vie. Les résultats suivent rapidement, et les joueurs adhèrent forcément. A l’inverse, Thomas Tuchel sait également gérer les conflits, et utiliser son sens de l’autorité pour le bien du collectif. Kylian Mbappé et Adrien Rabiot peuvent en témoigner (OM-PSG 0-2 le 28 oct. 2018, les 2 joueurs parisiens n’avaient pas respecté l’horaire de la causerie d’avant-match et avaient débuté le match sur le banc).

Dans le vestiaire parisien, Thomas Tuchel fait l’unanimité, tellement il a su prouvé aux yeux de son effectif que ses choix étaient ceux qui s’imposent. Tuchel compose son équipe avec les joueurs disponibles en fonction d’un objectif de jeu, et c’est « le système Tuchel » qui s’impose au fil du temps.

La relation de Thomas Tuchel avec ses joueurs : bien plus que de l’amitié, des liens très forts

 

Le fin tacticien

Connu et reconnu pour ses talents de fin tacticien, Thomas Tuchel confirme au PSG. Le coach parisien est un adepte des schémas tactiques à « géométrie variable ». En clair, il fait travailler ses joueurs dans plusieurs systèmes, afin que son équipe soit capable d’évoluer et de s’adapter en fonction de son adversaire et du contexte d’un match. Enfin, pour diverses raisons, à Paris, Thomas Tuchel a du accentué son intelligence tactique et son sens de l’innovation. Les exemples les plus flagrants concernent Neymar, Marquinhos et Draxler comme le souligne la presse allemande : « La tactique c’est un domaine qu’il maîtrise, et à Paris il n’a pas changé: il aime toujours surprendre son adversaire, essayer de nouvelles tactiques et utiliser ses joueurs de façon créative. Neymar était un ailier et il est maintenant meneur de jeu, Marquinhos était un défenseur central et est devenu un milieu de terrain. Et Julian Draxler joue maintenant milieu-relayeur, bien qu’il soit généralement utilisé comme un attaquant avec la Mannschaft.»

En effet, en six mois à Paris, Thomas Tuchel a montré toute l’étendue de sa palette d’entraîneur : relations humaines avec ses joueurs, expertise tactique, ouverture vers l’extérieur, sens des responsabilités. Avec son coach allemand, le PSG semble avoir trouvé des certitudes et une certaine confiance évidemment nécessaire. Pourvu que ça dure.

Avec Thomas Tuchel, le PSG s’est peut-être donné les moyens de ses ambitions. Il est encore beaucoup trop tôt pour le dire, mais pour ce qu’il incarne, et ce qu’il a réussi à construire en peu de temps au sein du club de la capitale, force est de reconnaître que Thomas Tuchel a le profil de l’entraîneur idéal pour le PSG. C’est en tout cas ce qui se dit de plus en plus en Allemagne. Vivement la suite de l’histoire…

Sources et images : Bild, psg.fr, leparisien.fr

Rédaction pour Paris United, Fredi