crédit : eurosport.fr
à la uneArticleDirigeants & StaffL'équipeLe ClubLe mercato

Leonardo, un étrange silence

Alors que les rumeurs s’accumulent autour de l’avenir de Mauricio Pochettino, Leonardo n’a pas réellement pris la parole. Étrange, quand on connait son fonctionnement.

Oui, ce ne sont que des rumeurs pour l’instant, mais elles proviennent de médias sérieux et prennent de l’ampleur chaque jour qui passe. L’avenir de Mauricio Pochettino au PSG ne semble plus écrit avec certitude. Plusieurs raisons ont été évoqués notamment le fonctionnement du club.

Ce qui est étrange, c’est le silence du club et notamment de Leonardo. Oui, le directeur sportif n’est pas là pour commenter ou contredire toutes les rumeurs qui vont sortir pendant ce mercato. Mais on parle là de l’entraineur et pas d’une énième pseudo recrue qu’on voit arriver ce qui est essentiel quand on va discuter avec un joueur. D’ailleurs, lorsque la rumeur est apparue, en début de semaine dernière, l’entraineur parisien avait publié une photo de lui avec un polo siglé PSG. Mais depuis, plus rien et ça questionne également sur ses réelles envies alors que devant l’ampleur prise par cette rumeur, il devrait réagir.

A l’époque où Neymar voulait partir, le brésilien, alors fraichement revenu au club, avait fait irruption lors de la conférence de presse de Thomas Tuchel, demandant à parler aux journalistes sur le cas du brésilien afin de laisser tranquille le coach sur ce thème. Il avait alors été très clair : oui, Neymar pouvait partir si le club s’y retrouvait financièrement sinon, il resterait. Point final.

Sur le cas Pochettino, rien de tout cela. Le brésilien a juste déclaré, dimanche, que l’entraineur argentin était encore sous contrat deux ans. Il y a deux manières d’interpréter cette très courte sortie. Le coach est encore sous contrat pour deux ans et il n’y a rien à dire. L’autre interprétation est que l’argentin est sous contrat deux ans et, pour l’avoir, il va falloir payer.

Le Réal avait payé 7M€ pour Ancelotti

Il faut savoir qu’un entraineur, qui est en CDD, ne peut rompre son contrat que sous certaines conditions : l’obtention d’un CDI ailleurs, une inaptitude à travailler, une faute grave d’une des deux parties. En dehors de ces cas, l’entraineur ou le club acheteur devra indemniser le club dans lequel il est encore sous contrat. On considère que cette indemnité équivaut au nombre de mois restant multiplié par le salaire. Mais les deux parties s’arrangent souvent, les clubs préférant ne pas retenir un entraineur contre son gré.

Le PSG a déjà connu cette situation sous Ancelotti quand l’italien avait quitté le club pour le Réal Madrid et que le club espagnol avait versé 7M€ d’indemnité au club de la capitale. Cette saison, le Bayern a payé 25M€ pour arracher Nagelsmann au RB Leipzig. Olivier Létang a également fait savoir que si Galtier s’engageait avec Nice, il ne le retiendrait pas mais qu’étant sous contrat, il aimerait être indemnisé pour la perte du coach qui était lié au club nordiste pour une saison encore.

Pour terminer, la confusion qui règne autour de l’ex-entraineur de Tottenham fragilise l’institution et les joueurs. Le club parce qu’il le met encore une fois face à une instabilité, même si, cette fois, ce n’est pas de sa faute. Pochettino a signé un beau contrat et il connaissait la situation avant de venir. Quant aux joueurs, ils doivent aussi trouver la situation inquiétante, se demandant s’ils vont, encore une fois, changer d’entraineur et qui pour le remplacer. Cela concerne les futures recrues mais aussi et surtout Kylian Mbappé qui souhaite avoir des certitudes avant de prolonger.

Si réellement Pochettino a discuté avec des clubs, on peut s’interroger sur son investissement la saison prochaine et la confiance qu’il a envers le projet du club. Ce qui est sûr, c’est que la déclaration du directeur sportif parisien, si prompt à mettre les choses au clair, laisse place à trop d’interprétation. L’été s’annonce très long.

Paris United

GRATUIT
VOIR