à la uneActualités du ClubDirigeants & StaffLe Club

Leonardo se confie dans France Football

Au cours d’un grand entretien, à paraître demain, Léonardo, le directeur sportif du Paris Saint-Germain, s’est confié dans les colonnes de France Football.

Chaque déclaration de Leonardo est scrutée à la loupe, décortiquée et analysée tant les attentes sont grandes autour du club parisien. Ce mardi, France Football va paraître un grand entretien avec le directeur sportif dont le média vient de publier quelques morceaux choisis.

Sur le départ de Thomas Tuchel :

Actualité oblige, l’un des premiers sujets abordés est le renvoi de Thomas Tuchel lors de la dernière trêve hivernale. Le directeur sportif explique alors la démarche du club en ces termes : «On n’a pas changé de coach pour faire les beaux. (…) Je ne pense pas que ça pouvait être une surprise pour Tuchel. Ce n’était pas la première fois que l’on parlait ensemble de la situation. Peut-être qu’il ne me comprenait plus…» Des propos qui confirment que la communication était biaisée entre les deux hommes et que l’idée d’un changement était apparue comme étant la meilleure solution pour le club.

Sur l’arrivée de Maurico Pochettino :

Le départ du technicien allemand a donc, en retour, provoqué l’arrivée de Mauricio Pochettino aux commandes du groupe professionnel du Paris Saint-Germain. Un choix et une arrivée que Leonardo explique ainsi : « (…) Je pense qu’il est important d’affirmer un style sur le terrain. Parce que Paris doit avoir son identité. Ça ne se fait pas en quelques semaines mais sur plusieurs années. Et je pense que Pochettino peut nous permettre d’affiner ça d’une manière constante et en rapport avec l’ADN du club.» Une volonté qui s’explique mais seul le temps nous dira si ce choix était le bon.

Sur la gouvernance du club :

Ces changements, importants, opérés récemment ont relancé les ragots à propos de la gestion du club. Bien évidemment, une réaction du champion du monde 1994 était à prévoir. Ainsi, il déclare : « il faut comprendre que les décisions ne nous sont pas imposées au gré de soi-disant caprices. Parce que le PSG est une entité désormais structurée, très pro, avec une vision à long terme et des personnes très compétentes. On ne dirige pas un club avec des caprices. Vous croyez que l’on dépense des millions dans l’achat de joueurs ou la construction d’un nouveau centre d’entraînement et que l’on va passer juste quelques minutes pour se séparer d’un coach sur un coup de tête ?» Une réponse franche qui a pour volonté de montrer que le trio composé de Nasser Al-Khelaïfi, Jean-Claude Blanc et lui-même est le maître du navire PSG.

Sur le Qatar :

Depuis 2011, le Paris Saint-Germain est passé sous pavillon qatari. Souvent raillé pour cela, au point d’être renommé « QSG », le rachat du club semble poser des problèmes à beaucoup de gens. Un constat auquel Leonardo répond : « cette relation est basée sur l’émotion et la passion pour le PSG et le football. Je continue de penser que les gens ne sont pas toujours très reconnaissants vis-à-vis de cet engagement. Regardez quelques secondes ce que le PSG de QSI a fait pour la Ligue 1. On peut arrêter de parler sans arrêt d’argent pour apprécier, un peu, tout le travail et l’engagement réalisés en faveur du PSG bien sûr, mais aussi de l’image et la réputation du football français à l’étranger ? On peut penser au jour où le Qatar, fatigué par toutes ces histoires, déciderait de partir ?» Une réponse cinglante qui fera siffler certaines oreilles, dont celles d’André Villas-Boas.

Sur la prolongation des contrats de Neymar et Mbappé :

En pleine période de mercato, plus que les départs et arrivées éventuels dans le groupe, un sujet est sur toutes les lèvres : les prolongations de Neymar et Mbappé. À ce sujet, l’ancien international brésilien confie qu’ : «Il faut juste trouver un accord entre leurs envies, leurs exigences, nos attentes et nos moyens. On n’est pas à les supplier : «S’il te plaît, reste.» Resteront ceux qui veulent vraiment rester. On échange régulièrement et j’ai de bonnes sensations sur ces deux dossiers-là.» Ces mots, sont une autre preuve des changements dans la gestion de l’effectif qui semblent s’opérer au PSG.

Sur une éventuelle arrivée de Lionel Messi :

Un des autres sujets qui agitent les gazettes et la fin de contrat prochaine de Lionel Messi. Un joueur et un nom qui fait rêver de nombreux clubs et de nombreux supporters. Si beaucoup de rumeurs parlent d’une tentative d’enrôler la star argentine du Paris Saint-Germain, Leonardo précise que : «les grands joueurs comme Messi seront toujours mis sur la liste du PSG. Mais on est assis à la grande table de ceux qui suivent le dossier de près. En fait, non, on n’est pas encore assis, mais notre chaise est juste réservée au cas où» Une déclaration qui risque de provoquer une surenchère de rumeurs et scoops en tous genres.

Comme bien souvent, le directeur sportif parisien monte au créneau pour défendre son institution lorsque cela semble nécessaire. Comme bien souvent, il manie un habile mélange de phrases coup de poing et de sous-entendus afin de faire passer son message.

Vous pourrez consulter l’entretien complet de Leonardo avec France Football dans l’édition de demain de la célèbre publication.

Paris United

GRATUIT
VOIR