à la uneArticleDirigeants & StaffL'équipeLe Club

Galtier maîtrise sa comm’

Avant de s’envoler pour le Japon, Christophe Galtier a donné une interview à L’Équipe. Dans ses réponses, on a senti que le nouvel entraîneur parisien avait décidé de maîtriser sa communication et les messages à faire passer.

Alors que la préparation va réellement débuter avec la tournée au Japon et en espérant l’arrivée des recrues, Christophe Galtier a délivré quelques messages lors de son entretien au journal L’Équipe.

Depuis l’interview de Nasser Al Khelaïfi, quand il avait déclaré qu’il devait y avoir un retour à la discipline et au collectif, un nom revient régulièrement pour symboliser cela : Neymar. Ça n’a pas raté avec Galtier lors de son interview. Posant une question sur les retards et les attitudes que l’entraineur parisien devra adopter, c’est le nom de Neymar qui est revenu. Le coach a alors répondu « Pourquoi Neymar ? » avant d’ajouter, que ce genre de choses « arrive dans tous les groupes ».

Dans cette communication qu’il veut maitriser, les réponses de l’ancien entraîneur lillois ont toutes été très claires, avec cette volonté de montrer qu’il n’y aura pas de passage en force mais des règles établies avec une idée en tête : rendre le collectif meilleur.

Régulièrement, Galtier a insisté sur le fait qu’il discuterait avec son groupe, qu’aucune décision ne sera prise sans échange. Qu’on le veuille ou non, entrainer Delort ou Messi, ce n’est pas pareil. Et il en est conscient. Quand il déclare : « On doit avoir la même exigence mais on ne peut pas manager un jeune talentueux, un joueur qui a fait une bonne saison ou Neymar, Messi et Mbappé de la même façon », il ne fait que confirmer.

Il éteint la polémique sur l’ambiance du Parc des Princes

Mais l’ancien niçois a aussi glissé quelques messages. Avec la Coupe du monde et le grand nombre de matchs à jouer d’ici-là, il faudra gérer les temps de jeu. Il ose alors faire comprendre que « même les grands joueurs devront accepter de sortir en cours de match ». C’est presque une première dans l’ère QSI.

Pour le système de jeu avec trois défenseurs axiaux, il explique qu’il avait analysé le PSG, que ça correspondait aux qualités des joueurs présents. De plus, ce système n’est pas signe d’équipes défensives puisqu’il ajoute qu’il a discuté avec son staff et qu’il « devait préparer une équipe qui va avoir beaucoup de possession et qu’ils avaient des joueurs avec des qualités offensives importantes ». Il précisera également qu’il sait comment il veut utiliser Neymar, mais aussi Mbappé, sûrement avec un autre attaquant.

Enfin, il a éteint la « petite » polémique née de sa déclaration sur le Parc des Princes et le fait que ce « n’était pas l’ambiance la plus chaude ». Il a expliqué qu’il comprenait les critiques et qu’il s’était mal exprimé. Il a ajouté qu’« il n’y avait pas de grands clubs sans grands supporters. Il me tarde de voir le Parc lors des grandes soirées. Quand les supporters ont décidé de pousser, le Parc des Princes est une caisse de résonance où l’on ne peut plus s’entendre ».

Pour l’instant, en communication, Christophe Galtier montre qu’il s’est bien préparé. Désormais, à lui de faire aussi bien avec son équipe sur le terrain.

Paris United

GRATUIT
VOIR